Crise Algérie France : la droite Française appelle à continuer sur la lancée

Algérie –Contrairement aux officiels français qui appellent à l’apaisement devant la crise politique entre l’Algérie et la France, certains cadre du parti de droite quant à eux appellent plutôt à la poursuite des velléités. Plus de détails à travers l’édition, de ce mercredi 10 novembre 2021.

Cette fois ci, c’est Xavier Bertrand cadre du parti de Droite, LR (Les Républicains), le mieux placé dans les sondages pour être candidat aux présidentielles françaises, qui a évoqué la crise franco-Algérienne. En effet, selon cet homme politique, la France n’est plus respectée par l’Algérie officielle, ce qui implique une réponse digne des dirigeants français en ce qui concerne des lois liées à l’immigration. Xavier Bertrand, lors de son passage dans l’émission Le Grand Débat de la chaine Française LCI, a déclaré que « Les dirigeants algériens ne nous respectent pas, ne nous respectent plus. Ils nous empêchent de survoler leur espace aérien alors que nos avions en ont besoin pour se rendre au Sahel ». Le candidat favori du LR ajoute que « Si les dirigeants algériens persistent, j’entends revenir sur les accords bilatéraux de 1968 ». Ces accords, rappelons le, accordent aux algériens plus de facilités dans l’obtention des titres de séjours et dans la libre circulation en France.

Lire aussi :
Algérie-Italie : des relations bilatérales en odeur de parfum

Campagne contre la repentance

Xavier Bertrand, lors de la même émission n’a pas manqué de rappelé la sortie d’Emmanuel Macron en 2017. Il a fait savoir que « qu’il est vrai qu’il y avait ces propos lors de la dernière campagne présidentielle de M. Macron qui avait osé parler de crimes contre l’humanité. Cette phrase est insupportable ». L’homme politique de Droite poursuit en déclarant : « Je ne serais pas un président de la République adepte de la repentance, je le dis très clairement». Notons que hier nuit , l’Elysée a fait savoir que le président Tebboune a été invité pour assister à la conférence sur la Libye qui aura lieu à Paris. Par la même occasion, le même communiqué indique que » « Macron a le plus grand respect pour la nation algérienne, pour son histoire et pour la souveraineté de l’Algérie ».

Lire aussi :
Drame en Algérie : un individu décide de brûler ses deux sœurs

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL