Crise au sein de fln : baâdji passe à l’action

Algérie- La crise s’intensifie au sein du front de libération nationale (FLN) pourtant victorieux lors des législatives du 12 juin. En effet, de nombreux changements ont été effectué par Abou El Fadhl Baâdji très critiqué ces derniers jours par son parti.

Baâdji subi la foudre de ses compères qui réclament un congrès extraordinaire dans le but de redéfinir les grands axes car sa gestion est décrié par des anciens de l’ex parti unique (APN) qui n’a pas bénéficié de beaucoup de marge de manœuvre au sein du gouvernement actuel de Benabdermanne. Ainsi le leader de la formation politique passe à l’offensive pour remettre de l’ordre dans son parti à travers la commission de discipline du parti.

Lire cet article  Nouvelle réaction de Lamamra au sujet de l'octroi du statut d’observateur à Israël au sein de l’UA

Il a pris des mesures drastiques en excluant 18 membres pour des accusations en rapport à la “présentation sur des listes autre que celles du parti ou d’avoir appuyé autres que sur des liste lors du dernier scrutin des législatives”, rapporte nos confrères de Soir d’Algérie.

Les opposants passent à l’action

Les opposants au secrétariat général du FLN n’ont pas dit leur dernier mot. En effet, ils sont revenu à la charge en ce début de semaine pour réclamer le départ de leur dirigeant. Selon la même source, ils sont passé à l’action. L’instance de coordination pilotée par le Mouhafadh de blida, Mohammed Issaâd, a déposé, vendredi dernier, un dossier qu’il dit “ficelé” au niveau du ministère de l’intérieur et des collectivités locales.

Lire cet article  Élections locales : le FLN sera absent dans de nombreuses wilayas

“Notre démarche s’appuie sur les statuts de parti et les résolutions de le dernière session du comité central”, renseigne Issaâd sur la tenue de la demande de la session extraordinaire.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS