Crise de l’oxygène, vaccination, situation épidémique … les récentes déclarations de Benbouzid

Algerie Eco – Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, a indiqué, dans un entretien accordé au média spécialisé Santénews-dz, « que la situation épidémiologique s’améliore, et que la courbe des infections diminue. Cependant, la prudence et le respect des mesures sanitaires s’imposent car l’épidémie est toujours présente ».

Le ministre de la Santé a déclaré que l’Algérie a fait face à la première et à la deuxième vague de la pandémie de Coronavirus, et ce en admettant des patients dans les hôpitaux et cela afin de limiter la propagation du virus.

Mais le ministre ajoute que la troisième vague a démarré début juillet rapidement et qu’un grand nombre de patients avaient besoin d’oxygène, soulignant que le variant Delta constituait 91% des infections en Algérie qui affectent le système respiratoire, selon le ministre.

Crise de l’oxygène dans les hôpitaux

A ce propos, le ministre de la Santé a indiqué que la demande en oxygène augmentait, et cela créait un problème dans la distribution de cette substance vitale car le ministère de la Santé ne produit pas d’oxygène, mais c’est plutôt la mission du ministère de l’Industrie, et cette quantité qui arrivait était distribuée directement, alors que la demande allait en augmentant considérablement parce que le nombre d’infections par le variant Delta était dans une courbe ascendante.

Lire cet article  Le journaliste Rabah Karèche quitte la prison

Le ministre a révélé que le pic des contaminations a été atteint le 29 juillet, avec près de 2000 cas, et le nombre des hospitalisations a atteint 16 000, la plupart dans la capitale, Tizi Ouzou Sétif et Blida.

Le ministre de la Santé a ajouté que le problème avait été surmonté et que la courbe des contaminations commencé à baisser lentement de 100 cas à 200 par jour, et les choses ont commencé à s’améliorer quelque peu.

Il a également souligné que le nombre de patients hospitalisés a également diminué, leur nombre atteignant 2500 patients dans la capitale et 1900 patients à Tizi Ouzou, portant le nombre total de patients à travers le pays à 13 500 patients à ce jour.

La vaccination sera étendue aux moins de 18 ans

En ce qui concerne l’opération de vaccination, le ministre a souligné que l’Algérie a été l’un des premiers pays à engager le processus, et aujourd’hui les résultats de la vaccination portent leurs fruits, car les symptômes ne sont pas dangereux.

Lire cet article  Vols Canada - Algérie à 5000 euros : l’interminable calvaire des expatriés algériens

A ce propos, le ministre a déclaré que plus de 70% des personnes vaccinées ont plus de 18 ans et que l’opération de vaccination sera étendue aux moins de 18 ans.

Abderrahmane Benbouzid a déclaré que l’immunité collective exige la vaccination de 20 millions de personnes avec deux doses, c’est-à-dire 40 millions de doses de vaccin devront être mises à disposition et 6 millions de personnes ont été vaccinées jusqu’en juillet. M. Benbouzid a indiqué que 80% de la capacité hospitalière a été orientée vers l’accueil des patients Covid.

Nous devons prendre toutes les précautions et être à l’affût de toute nouvelle vague. Nous allons accélérer le rythme des vaccinations à partir de septembre. Nous relèverons le défi de vacciner 30 millions de personnes d’ici 3 mois, a-t-il ajouté.

 

Abonnez-vous à notre chaine youtube

Lire l'article précédentL’Algérie exprime sa préoccupation
Lire l'article suivantBrasiers en pleine pandémie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS