Crise diplomatique entre l’Algérie et le Maroc : Voici la  nouvelle déclaration d’Omar Hilele sur la région du kabylie

Algérie-La guerre diplomatique entre l’Algérie et le Maroc ne connaîtra pas son apogée le plus tôt possible apparemment, surtout avec les nouvelles déclarations, du représentant permanent du Maroc aux Nations Unies. Cette déclaration a porté sur la Kabylie.

Omar Hilele vient d’évoquer à nouveau le dossier qui fâche. Il s’agit de «l’autodétermination de la Kabylie », réclamée par le mouvement séparatiste mak.  « Ce responsable marocain a, en effet, fait le parallèle entre le territoire occupé du Sahara occidental et la région du Kabylie. Omar Hilele a donc accusé l’Algérie d’avoir toujours soutenu l’indépendance du Sahara occidental en oubliant « qu’il y a des populations dans son propre pays » qui réclament cela. Mieux pour ce dernier, « l’autodétermination est un principe universel et onusien, qui ne doit souffrir d’aucune sélectivité et qui doit bénéficier à toutes les populations, surtout celles qui subissent une occupation depuis des décennies ». Pour Omar Hilele  « l’Algérie oublie qu’il y a des populations dans son propre pays qui réclament de pouvoir bénéficier de ce même droit à l’autodétermination ».

Lire cet article  Algérie-Maroc : Le secrétaire de l'ONU réitère son appel à améliorer les relations entre les deux pays

Rappelons qu’il s’agit là de la deuxième prise de position de ce genre du Représentant Permanent du Maroc aux Nations unies, malgré que le chef du gouvernement marocain, Saad eddine el Othmani, avait précisé que cela ne représente guère le position officielle du Maroc.

La note de Omar Hilele sur région du  kabylie

Omar Hilele avait remis une note, le 14 juillet dernier, aux états membres du mouvement des non-alignés. dans cette note, il avait proclamé « le soutien de son pays au droit à l’autodétermination du peuple kabyle ». l’Algérie  a réagi deux jours après en qualifiant cette note de « dérive dangereuse » et en demandant les explications au Maroc. pour sa part, le Président de le République avait affirmé le 8 août, en réaction à cette note : « nous avons convoqué notre ambassadeur à rabat pour consultation et avons avisé d’aller plus loin, mais aucune réaction n’a émané du Maroc ».

Lire cet article  Découverte d’un nouveau traitement par «voie orale» contre le Covid-19 en Amérique

Enfin, il aura fallu attendre l’annonce de la rupture des relations diplomatiques pour qu’un responsable officiel marocain s’exprime sur cette note. en effet, Saad Eddine el Othmani avait déclaré que « la note verbale présentée par Omar Hilele n’était pas une position politique, mais une réaction dialectique ». or, cela ne semble pas empêcher ce dernier de récidiver en évoquant de nouveau la question.

Notons également que, la note de l’ambassadeur marocain à l’Onu a été évoquée par l’Algérie parmi les raisons l’ayant poussée à rompre ses relations diplomatiques avec le royaume du Maroc.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS