Crise économique et financière : les algériens de moins en moins optimisme face à l’avenir

Algérie –Depuis quelques années les algériens deviennent de moins en moins optimistes. Cette remarque est issue d’une étude internationale menée par un organisme universitaire prestigieux qui a dévoilé des résultats inquiétants sur les appréhensions des Algériennes et Algériens vis-à-vis notamment des prochaines évolutions de la situation économique et financière de leur pays.

Apparemment, l’optimisme des Algériens a chuté dramatiquement, ce constat a été dressé par des experts internationaux lors d’une vaste enquête d’opinion menée auprès de la population algérienne en 2019. Notons que cette enquête qui prospecte minutieusement les préoccupations et angoisses des Algériennes et Algériens a été réalisée par Arab Barometer, un organisme indépendant partenaire de l’Université de Princeton aux États-Unis, qui interroge régulièrement plus de 25 000 habitants dans 7 pays – le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, la Libye, le Liban, la Jordanie et l’Irak, pour sonder l’opinion des pays arabes sur divers évènements de l’actualité régionale ou internationale. Il s’agit d’explorer l’attitude des opinions arabes à propos de plusieurs thématiques politiques, économiques ou sociales alimentant fortement l’actualité régionale. Cet organisme mène des enquêtes d’opinion publique au Moyen-Orient et en Afrique du Nord depuis 2006. Il est réputé pour être un réseau de recherche non partisan qui donne un aperçu des attitudes et des valeurs sociales, politiques et économiques des citoyens ordinaires à travers le monde arabe. Arab Barometer est piloté essentiellement par des chercheurs affiliés au Centre d’études stratégiques de l’Université de Jordanie à Amman, le Centre palestinien de recherche sur les politiques et les enquêtes à Ramallah, le Social and Economic Survey Research Institute de l’Université du Qatar à Doha et One to One for Research and Polling à Tunis. De plus, deux des chercheurs principaux du projet, Amaney Jamal de l’Université de Princeton et Mark Tessler de l’Université du Michigan, sont membres du comité directeur. Les opérations quotidiennes sont gérées par le directeur de projet Michael Robbins et une équipe de spécialistes basée aux États-Unis.

Lire aussi :
Devises : le taux de change du dinar ce mercredi 10 novembre

Aussi, cette vaste étude nous apprend qu’en 2013, pas moins de 63 % des Algériens étaient optimistes concernant les perspectives économiques et financières de leur pays. 6 ans plus tard, à savoir en 2019, cet optimisme s’est totalement effondré car seulement 22 % des Algériens ont continué d’afficher leur vision optimiste de l’avenir économique et financier de leur pays. L’étude d’Arab Barometer constate également que les plus pessimistes en Algérie se comptent parmi les plus jeunes et les habitants des grandes villes ou grands centres urbains qu’ils soient instruits ou peu instruits. Cependant, il est à noter que , les habitants de la capitale Alger sont beaucoup moins pessimistes que leurs compatriotes. A Alger, 34 % des habitants demeurent optimistes et s’attendent à une amélioration de la situation économique du pays. En revanche, à l’ouest du pays, dans la région de l’Oranie, les citoyens optimistes ne dépassent pas les 23 % de la population locale. L’est algérien est la région qui abrite le taux le plus alarmant de citoyens pessimistes puisqu’ils sont uniquement 13 % à espérer une véritable amélioration de leurs conditions socio-économiques. Enfin soulignons que, ces résultats démontrent un constat bien établi en Algérie : les localités de l’est du pays sont les plus frappées par le chômage endémique et la misère sociale. Ce n’est donc pas un hasard si des villes comme Annaba, Jijel, Skikda, Tébessa ou Batna figurent parmi les premiers foyers d’émigration clandestine et de certains fléau sociaux.

Lire aussi :
Crise Algérie France : la droite Française appelle à continuer sur la lancée

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL