Crise politique : l’appel du général à la retraite Benhadid à Gaïd Salah

7

Le général à la retraite Hocine Benhadid a adressé ce jeudi une lettre ouverte au chef d’état-major, le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, dans laquelle il appelle à trouver une solution politique à la crise en dehors du cadre d’une Constitution qu’il estime « taillée sur mesure par un pouvoir qui refuse toute ouverture démocratique ».

« La solution ne peut être que politique, elle ne peut en aucun cas se trouver dans une Constitution taillée sur mesure par un pouvoir qui refuse toute ouverture démocratique », estime Hocine Benhadid dans sa lettre ouverte publiée par le quotidien El Watan. « Aujourd’hui, si la solution constitutionnelle a permis une avancée par le biais de l’activation de l’article 102, vouloir à tout prix rester dans le cadre de cette Constitution ne peut que mener à une situation de blocage politique, annonciateur de tous les dangers », avance le général à la retraite.

« Par contre, la solution politique sera annonciatrice de la stabilité politique à laquelle nous aspirons tous, une stabilité politique qui ouvrirait les portes du pouvoir et de la gouvernance à toutes les bonnes volontés, à tous les patriotes qui ont ce pays à cœur, à tous ceux qui sont prêts à accepter de mettre les intérêts supérieurs de la nation au-dessus des intérêts étroits de personnes ou de clans, une gouvernances qui rendrait l’alternance au pouvoir une réalité tangible et non un vœu pieux », a-t-il soutenu.

Pour Hocine Benhadid, « la solution constitutionnelle vient de montrer ses limites et les scandales financiers continuent à défrayer la chronique […] Le cantonnement dans une solution exclusivement constitutionnelle ne peut que prolonger la survie politique d’un système honni par toute une nation », a estimé le général à la retraite avant de lancer un appel au chef d’état-major qui était déjà en poste lorsque Benhadid avait été incarcéré pendant neuf mois pour « outrage à corps constitués ».

« Il faut qu’on écoute, Monsieur Gaïd Salah, ce que cette jeunesse descendue par millions dans la rue a à nous dire. Cette jeunesse qui n’a pas suivi les révolutions quand elles ont eu lieu se réveille aujourd’hui pour faire sa propre révolution tranquille et pacifique doit être unique », a affirmé Hocine Benhadid. Avant de conclure : « Les Algériens viennent de démontrer aujourd’hui encore une fois aux yeux du monde entier que lorsque les Algériens font leur révolution, il faut que celle-ci soit unique comme le fut la Révolution de Novembre 54, dont vous faites partie ».

tsa

7 COMMENTS

  1. Question qui se Pose ?
    Algérie a toujours soutenu la cause Palestinienne en ne reconnaissants pas l’état israélien…
    Premier consulat Palestinien se trouve à Alger…
    Mais cette rencontre entre les généraux des deux pays pose des questions. ..
    Voir cette vidéo, c’est consternant.

    https://www.youtube.com/watch?v=aM_7oO80IN0

    Dr Ismail GUELLIL

  2. Très bien dit Mr Benhadid ! ( Salam et bien le bonjour). On ne peut mieux résumer le problème et préconiser la solution et avec ça sans animosité et sans rancune. Bravo encore une fois pour cette intelligente et courte interpellation ,!!

  3. Larbi Benabdelouahed
    Mon Général, Cher Monsieur Hocine HADID vous êtes un grand parmi les grands: mon frère en premier, Ben Mhidi, Amirouche ….et bien d’autres encore d’hier et d’aujourd’hui. Moi-même en premier, mes enfants et tous les algériens, nous ne vous remercierons jamais assez…, Avec des Hommes comme vous, l’ALGERIE vivra à jamais pour nos enfants et nos petits à venir. MERCI …

  4. Le peuple algérien manifeste pacifiquement tout les vendredis pour crié leur hostilité contre ce pouvoir corronpue voleur ce système dictatorial bouteflikaine corronpue FLN continue à vouloir garder leur privilège bensalah Bedoui proche du vieillard Abdelazize bouteflika Gaïd Salah lui même très proche de Abdelazize bouteflika aussi corronpue voleur qui c est enrichie grâce à son poste de chef état major vice ministre de la défense il à été au centre de ce pouvoir voyous voleur corronpue et essaye de nous faire croire que il n avait rien avoir avec tout c est détournement corruption enrichement personnel 20 ans de pouvoir bouteflika des milliards dillapité volé le peuple algérien ne veut plus voir c est oligarchie aux pouvoirs le peuple algérien veut une nouvelle république algerienne democratique avec des hommes femmes intègre patriote ce système actuel bouteflika à grangréné tout les institutions algerienne par la corruption ministre walis maire policiers gendarmes militaire cadre d entreprise patrons simple employé de la fonction publique les vrais coupables sont libres Saïd Bouteflika Nacer bouteflika Abdelazize bouteflika tout sont clans familliale d oujda c est traîtres harkis tous d origine Marocaine algerie appartient aux peuples Algérien pas à ce pouvoir corronpue voleur voyous bouteflika

  5. Tres bien Mr. Benhadid je vous connait pas mais a lire les commentaires qui témoignent en votre faveur, honneur a vous, je vous dis chapeau Mr. Benhadid je ne sais pas s’il sont au courant qui ne vont rien emporter avec eux, juste (chbere).pour gaid salah il na qu’à se suicider pour eviter son jugement Parceque sinon il va etre juger comme d’autres ou kamal ghamssou une chaîne sinsela

  6. َASSALAM, je suis un cadre issu de l’école Algérienne né poste-indépendance, je regrette de constater que l’histoire de la révolution et de l’après révolution qu’on nous a toujours raconté est en bonne partie falsifiée, chose que tous les Algériens connaissent ou constatent au fur et à mesure qu’on s’en éloigne, du fait du déliement des langue et l’apparition de témoignages dénonçant les faussaires de tous bords, notamment les officiels. Mr BENHADID; pourquoi ne pas libérer votre conscience et dire l’amère vérité que la France coloniale a été vaincue d’une manière stratégico-militaire par notre peuple conduit par notre glorieuse ALN, et qu’elle a quitté l’Algérie en laissant “MESMAR DJHA” derrière elle; à savoir les accords d’évian et “ASKAR França, les HARKIS…”, qui l’on servie et continuent de la servir ? et qu’il est difficile de s’en affranchir aussi facilement ? pourtant c’est très simple, il suffi de le dire et d’en demander pardon au peuple en lui rendant sa souveraineté absolue, mieux vaut tard que jamais , ALLAH YERHAM ECHOUDA W TAHYA ALJAZAIER.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here