in

DATTES ALGERIENNES : Plus de 1000 tonnes exportées depuis le début de la pandémie

En effet, les avions cargo de la compagnie Air Algérie ont poursuivi les opérations d’importation et d’exportation de marchandises,  malgré la suspension du transport aérien et maritime. Selon les indications fournies par le directeur général de la filiale “Air Algériecargo”, Rabah Midou,  depuis le début de la pandémie et la suspension du transport aérien et maritime entre les pays, Air Algérie a augmenté les capacités d’importation et d’exportation de produits et marchandises en passant de 5 à 6 vols par semaine à destination de la France avant le début de la pandémie Covid-19 à une vingtaine de vols par semaine depuis la suspension du trafic aérien et maritime entre les pays. Il s’exprimait en marge d’une opération d’exportation de près de 20 tonnes de dattes algériennes vers la France à partir de l’aéroport international d’Alger Houari Boumediene. Rappelant que le transport de marchandises n’est pas concerné par la suspension du trafic, le même responsable a indiqué que l’Algérie, qui avait décidé de ne pas exporter les produits stratégiques et les marchandises de large consommation, à l’exception de son excédent de production de dattes, a exporté plus de 1.000 tonnes de dattes vers la France depuis le début de la pandémie.Il a souligné, dans ce sens que les capacités disponibles d’Air Algérie variaient entre 30 et 50 tonnes/jour. Concernant l’exportation des dattes algériennes vers la France, le directeur général de la filiale “Air Algérie cargo” a fait état d’une moyenne de 2 à 3 vols/jour à destination de Paris, Lyon et Marseille, soit vers les villes où se concentrent un grand nombre de la communauté algérienne et enregistrant une forte demande, notamment durant le mois de Ramadhan.