Décès de Bouteflika : la réaction de Makri qui parle d’un “avertissement”

Algérie L’ancien président Abdelaziz Bouteflika est décédé ce vendredi à l’âge de 84 ans. Sa disparition a suscité moult réaction. C’est le cas du leader du MSP Abderrazak Makri autrefois très proche de l’ancien homme fort d’Algérie. 

Dans un post publié sur sa page facebook, Makri est loin de présenter ses condoléances. Il est plus dans le cadre de la diatribe. Selon lui, ce décès constitue un “avertissement aux dirigeants actuels”. Il affirme que la mort est un bon prédicateur. “Malheur à un dirigeant rattrapé par la mort alors qu’il a lésé, triché ou menti…”, écrit Makri. il ajoute que  “le jour du jugement dernier viendra”, et ce jour sera difficile pour les responsables. c’est un véritable prêche que Makri a publié. L’on comprend aisément qu’il ne porte pas Bouteflika Abdelaziz, qui vient de rendre son dernier souffle, dans son cœur.

Lire cet article  CNESE : Tebboune installe officiellement les membres

Enfin, Makri implore “Dieu d’avoir pitié de tous les morts musulmans”. En véritable islamiste, il commet là un véritable pamphlet, un prêche dans lequel la mort d’un homme devient un outil pour mettre en garde les vivants.

 

 

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS