Décès d’un citoyen algérien : l’ambassade demande des comptes aux autorités belges

Algérie –L’Algérie cherche des réponses suite à la mort d’un de ses fils en Belgique lors de son interpéllation par la police locale.

En réaction à cet évenement tragique, la mission diplomatique réclame de la transparence sur les enquêtes en cours aux autorités belges. En effet, l’ambassade d’Algérie à Bruxelles a déjà entamé des démarches officielles auprès du ministère belge des Affaires étrangères. 

Hier mardi, les médias belges ont annoncé la mort de l’Algérien Mohamed Amine Berkane au commissariat de Bruxelles lundi 13 décembre. Selon le site belge le soir.be, le jeune Algérien est originaire de Tipasa. Suspecté de vol avec violence, il a été conduit au commissariat le dimanche 12 décembre.

Bien avant qu’il a été interpellé  au niveau du quartier de la Bourse, vers 14h, les policiers ont découvert  que le jeune homme, qui semblait en sommeil , ne s’est pas réveillé. Du coup , ils ont appelé une ambulance et le SAMU pour le secourir. Mais c’était trop tard. Le jeune Amine est décédé au environs de 15h, rapporte la même source

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL