Découverte d’une sépulture datant de l’époque romaine à Khenchela

0

Une sépulture en pierre renfermant un squelette humain et datant de la période romaine vient d’être découverte dans la commune d’Ouled Rechach, wilaya de Khenchela, a indiqué mardi le chef du bureau des sites archéologiques à la Direction de la culture, Hamdi Ikoubène. «Cette découverte a été faite lundi lors des travaux de creusement pour la pose de canalisations d’assainissement dans cette commune par une entreprise qui a aussitôt averti les services de sécurité compétents territorialement qui, à leur tour, ont informé les services de la Direction de la culture», a précisé la même source. Les constations effectuées par les agents du service du patrimoine culturel relevant de la Direction de la culture ont révélé qu’il s’agissait d’une sépulture en pierre calcaire datant de la période romaine en état «moyen» de conservation. Elle mesure 1,8 mètre de long et 0,5 mètre de large et contient un squelette humain, a ajouté la même source. Les recherches effectuées, autour de l’endroit de la découverte, n’ont révélé aucune présence d’autres vestiges, selon la même source qui a indiqué que le squelette a été évacué par des éléments de la Protection civile à la morgue de l’hôpital Ahmed Benbella pour les analyses nécessaires. La sépulture a été transférée en coordination avec les services de la sûreté de la daïra et ceux de la commune au parc de la commune en attendant sa remise au musée public national «chouhada Boulaâziz» de Khenchela.

Un tableau volé de l’impressioniste Paul Signac en France retrouvé en Ukraine
Les autorités ukrainiennes ont annoncé mardi avoir saisi à Kiev un tableau de l’impressionniste français Paul Signac, volé en 2018 dans un musée de Nancy (nord-est de la France), d’une valeur estimée à 1,5 million d’euros. «Nous allons pouvoir prochainement remettre au musée ce tableau», s’est félicité le ministre ukrainien de l’Intérieur Arsen Avakov en présentant cette toile, «Le Port de La Rochelle», en présence de l’ambassadrice de France Isabelle Dumont. Cette huile sur toile datant de 1915 qui représente des bateaux à l’entrée du port de la Rochelle avait été dérobée aux Musée des Beaux-Arts de Nancy en mai 2018. Estimée à un million et demi d’euros, elle avait été découpée et le cadre laissé sur place. «Une mission d’expertise mandatée par la justice française vient de confirmer l’authenticité de la toile» de 46 centimètres sur 55, a pour sa part précisé la mairie de la ville de Nancy dans un communiqué. Les voleurs, tous ukrainiens, ont été arrêtés, a indiqué à la presse le chef de la police, Serguiï Kniazev, précisant que le tableau a été retrouvé à Kiev au domicile d’un homme également soupçonné du meurtre d’un bijoutier. «Nous avons reçu des informations sur un groupe de personnes en quête d’acheteurs pour des tableaux volés en Europe l’année dernière», a expliqué un autre responsable de la police, Serguiï Tykhonov.

USA : Première certification d’un service de livraison par drones
Le régulateur aérien américain, la FAA, a accordé sa première certification à une compagnie de livraison par drones, Wing Aviation, une filiale d’Alphabet, la maison mère de Google, a-t-il indiqué dans un communiqué mardi. Cette certification va permettre à Wing Aviation de commencer un service commercial de livraison de colis à Blacksburg dans l’État de Virginie. «C’est un pas important pour essayer d’intégrer les drones dans notre économie en toute sécurité. La sécurité demeure notre priorité numéro un alors que cette technologie continue de se développer pour réaliser son plein potentiel», a déclaré la secrétaire américaine aux Transports Elaine Chao dans un communiqué. Wing Aviation a déjà mené des opérations de livraison pendant plusieurs années en Australie, précise l’agence fédérale de l’aviation, qui s’est notamment basée sur cette expérience pour accorder la certification américaine.

Saisie de 25 kg de cannabis traité à Tlemcen
Un réseau de trafic de drogue, composé de sept individus, a été démantelé à Tlemcen et une quantité de 25 kg de cannabis traité a été saisie, indique mardi un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). «Dans le cadre de la lutte contre la criminalité notamment le trafic de drogue, les forces de la police judiciaire relevant de la sûreté de wilaya de Tlemcen ont mis fin, au cours de cette semaine, aux agissements d’un réseau de trafic de drogue dans l’Ouest, composé de sept (07) présumés auteurs et ont récupéré une quantité de 25 kilogrammes de cannabis traité», précise la même source. L’interpellation des sept présumés auteurs impliqués dans des affaires liées au trafic de drogue et la récupération de 25 kilogrammes de cannabis traité ont été effectuées suite à l’exécution de mandats de justice par les forces de la police judiciaire relevant de la sûreté de wilaya de Tlemcen qui ont agi sur information, explique-t-on. «Une procédure judiciaire a été établie à l’encontre des mis en cause», ajoute-t-on.

El Bayadh : les directeurs de l’action sociale et de la maison de la culture placés sous contrôle judiciaire
Le juge d’instruction près la Cour d’El Bayadh a placé, mardi, les directeurs de l’action sociale et de la maison de la culture et neuf autres fonctionnaires sous contrôle judiciaire, a-t-on appris des services de la sûreté de wilaya. Les poursuites judiciaires contre les suspects interviennent suite à des enquêtes menées auparavant par les services de la sûreté de wilaya au sujet de détournement et de dilapidation de deniers publics. Présenté au procureur de la République près la Cour d’El Bayadh, ce dossier a été transféré devant le juge d’instruction qui a ordonné de placer le directeur de wilaya de l’action sociale en compagnie de cinq fonctionnaires de ce secteur sous contrôle judiciaire.
Le juge d’instruction a prononcé aussi une décision de placement du directeur de la maison de la culture d’El Bayadh et quatre autres fonctionnaires sous contrôle judiciaire.

L’écrivaine libanaise, Hoda Barakat remporte le prix international du Roman arabe 2019
«Barid al-Layl» de l’écrivaine libanaise, Hoda Barakat s’est adjugé, mardi à Abou Dhabi, le prix international du Roman arabe 2019 (Booker). Née à Beyrouth en 1952, Hoda Barakat a exercé dans l’enseignement et le journalisme. Elle vit actuellement à Paris où elle a publié six romans, deux pièces de théâtre et un recueil de récits. Elle a participé à la rédaction de plusieurs livres collectifs en français et ses œuvres ont été traduites en plusieurs langues. Suite à cette distinction, l’écrivaine recevra une enveloppe de 50 000 dollars, et son roman sera traduit en anglais. Le jury de cette édition, présidé par le chercheur et critique Charafdin Majdolin, est composé des poétesses et écrivaines saoudienne Fowziyah Abu Khalid et jordanienne Zulaikha Aburisha, de l’académicien et critique libanais Latif Zeitouni et de l’académicienne et traductrice chinoise Zhang Hong Yi.

Chiffre du jour : 7

Les autorités marocaines ont saisi sept tonnes de résine de cannabis et arrêté sept suspects, a annoncé mardi le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), au moment où le Maroc demeure l’un des principaux producteurs et exportateurs de résine de cannabis, selon l’Office de l’ONU contre la drogue et le crime (ONUDC). Le BCIJ, une police spécialisée dans l’antiterrorisme et la lutte contre la grande criminalité, a indiqué, dans un communiqué, avoir effectué cette saisie au cours d’une opération lundi et mardi à Casablanca, dans l’ouest du pays. La drogue saisie se trouvait à bord d’un camion de transport de marchandises et de deux voitures utilitaires, à proximité du port de Casablanca, la capitale économique du royaume, selon le BCIJ. Elle était destinée à l’exportation par voie maritime, a-t-il ajouté, sans préciser la destination. La même source a fait état de l’arrestation de sept suspects, dont le présumé «chef du réseau», et la «poursuite des investigations» pour déterminer les éventuelles «ramifications» de ce «réseau criminel» au niveau national et international. En 2018, la police marocaine avait saisi 52 tonnes de résine de cannabis, 1,65 tonne de cocaïne et 1,3 million de «comprimés psychotropes hallucinogènes et d’ecstasy», selon un bilan officiel.

Source : lecourrier-dalgerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here