Demandons le prix Nobel de la paix pour le peuple algérien !

0
Demandons le prix Nobel de la paix pour le peuple algérien !

Par Mourad Difallah(*) Mon peuple algérien force l’admiration. Depuis 10 semaines, des millions d’Algériennes et d’Algériens descendent chaque vendredi dans toutes les villes et tous les villages avec une créativité, une grande maturité politique et un civisme qui ne laissent personne insensible. Ce peuple algérien qui manifeste demande la fin du système, une justice sociale durable et sans discrimination, l’établissement non seulement de la dignité du peuple mais aussi d’un Etat. Il veut nous libérer pacifiquement d’un régime en déclin et également libérer notre Etat de ce régime et rétablir ainsi l’Etat dans sa dignité.

Mon peuple algérien force l’admiration. On redécouvre une société civile éduquée, intelligente, solidaire et joyeuse alors qu’elle était condamnée à une forme d’invisibilité et de médiocrité par le régime. Elle prend son destin en main. Le génie de sa jeunesse, la sagesse de ses aîné(e)s, ses intellectuel(le)s, ses syndicats qui se sont désolidarisés avec le régime, ses capitaines d’industrie non compromis avec le régime, son institution militaire, garante de sa sécurité, sauront accompagner cette transition.

Mon peuple algérien force l’admiration. On retrouve la fierté et la dignité d’être Algérien et Algérienne. Comme autrefois, quand la Révolution et la Plateforme de la Soummam forçaient l’admiration de l’opinion mondiale. Alger était perçue comme la Mecque des révolutions et le phare des peuples qui voulaient se libérer du joug impérialiste et de l’asservissement colonial. Ce qui est en train de se passer aujourd’hui est de même ordre car le monde entier est en train d’observer ce qui se passe en Algérie.

Mon peuple algérien force l’admiration. Pour son exemplarité et sa révolution pacifique, joyeuse et inédite, il mériterait amplement le prix Nobel de la paix. Retroussons tous nos manches pour concrétiser ce rêve qui est à notre portée.

Vive l’Algérie !

M. D.

*) Docteur en génie des procédés de l’Institut national polytechnique de Grenoble, professeur de mathématiques et de sciences à l’université de Grenoble.

NDLR : les opinions exprimées dans cette tribune ouverte aux lecteurs visent à susciter un débat. Elles n’engagent que l’auteur et ne correspondent pas nécessairement à la ligne éditoriale d’Algeriepatriotique.

 

 

 

Source : algeriepatriotique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here