Démantèlement d’un réseau criminel de falsification de dossiers de visas à Oran

0

Les policiers ont réussi dernièrement, dans la wilaya d’Oran, à démanteler un réseau de falsification de dossiers de visas, a-t-on appris jeudi de la sûreté de wilaya. La section chargée de l’atteinte aux biens relevant de la brigade criminelle du service de wilaya de la police judiciaire, qui a mis la main sur le réseau de crime organisé composé de six personnes dont deux recherchés, a opéré également la saisie de matériel utilisé dans la falsification des dossiers administratifs et des cachets contrefaits de sociétés et entreprises publiques et privées, a indiqué le lieutenant de police, Touati Mohamed dans une déclaration à la presse. L’opération a eu lieu suite à une plainte déposée par une victime contre le propriétaire d’un bureau d’assurances voyage à Oran au sujet d’un faux certificat d’assurance et l’enquête des éléments de la brigade a abouti à l’arrestation du mis en cause en possession de 4 cachets contrefaits et de documents administratifs suspects La perquisition du domicile du prévenu a permis de découvrir un ensemble de documents administratifs falsifiés, deux cachets secs et un outil informatique, a-t-on fait savoir, signalant que les autres éléments du réseau ont été arrêtés en possession d’un cachet imité et des dossiers administratifs falsifiés.
Le réseau confectionne des dossiers falsifiés pour obtenir des visas européens moyennant des sommes d’argent considérables, a-t-on expliqué, indiquant qu’une procédure judiciaire a été engagée contre les personnes arrêtées qui seront déférées devant la justice.

Saisie de 200 000 DA en faux billets à El Tarf
Pas moins de 200 000 DA en faux billets ont été saisis dans la commune d’Aïn Assel (El- Tarf) chez trois (03) individus, a indiqué jeudi le chargé de la communication à la Gendarmerie nationale, le commandant Fateh Rahmouni . Agissant sur information faisant état de ce trafic, les services de la Gendarmerie ont dressé un barrage sur un tronçon de la RN 44, au niveau du carrefour d’Oued Hout, a précisé le commandant Rahmouni, soulignant que la fouille du véhicule à bord duquel se trouvaient les trois (03) individus, a permis de mettre la main sur 200 000 DA de faux billets en coupures de 1000 DA. Les présumés coupables, âgés entre 19 et 38 ans, ont été présentés devant le magistrat instructeur près le tribunal d’El Kala pour «association de malfaiteurs» et «faux et usage de faux», a-t-il précisé, relevant que l’un des trois mis en cause a été placé sous mandat de dépôt, alors que les deux autres ont été mis sous contrôle judiciaire. Le véhicule ayant servi au transport des faux billets a été saisi, a-t-on indiqué.

Lire aussi  Confidentiel. Un richissime promoteur immobilier convoqué à Oran par la justice pour ses affaires avec le frère de Hamel

Démantèlement d’une bande spécialisée dans le vol de câbles téléphoniques à Ghardaïa
Une bande spécialisée dans le vol de fils et câbles en cuivre des réseaux téléphoniques a été démantelée par les services de Police judiciaire relevant de la Sûreté de wilaya de Ghardaïa, a-t-on appris jeudi auprès de la cellule de communication de cette institution. Suite à des vols récurrents de câbles et fils sur le réseau téléphonique, commis dans plusieurs quartiers de Ghardaïa, les services de Sûreté de wilaya ont été saisis pour mener des enquêtes ayant permis, sous la supervision du parquet général de Ghardaïa et avec l’appui de caméras de surveillances et des indications de citoyens, l’interpellation de deux individus à bord de leur véhicule dans un barrage fixe à l’entrée nord de la ville. Les policiers ont découvert dans le véhicule, outre des câbles et fils en cuivre de réseaux téléphoniques volés, divers outils utilisés pour couper les fils, ainsi que des tenues de travail servant à se faire passer pour des agents de maintenance de téléphonie. Lors de l’enquête préliminaire, les mis en cause ont avoué avoir commis plusieurs opérations de vol en compagnie d’un autre individu qui a été également arrêté. Présentés devant le juge instructeur, les trois mis en cause (21 à 53 ans) ont été placés sous mandat dépôt.

Saisie de 1,7 kilo de cocaïne au port d’Oran
Une quantité de 1,7 kilogramme de cocaïne a été saisie jeudi au niveau du port d’Oran par les services de la police, a-t-on appris auprès d’une source sécuritaire. La quantité de drogue dure a été saisie à bord d’un navire commercial et en milieu d’une cargaison de fruits importés, provenant d’Amérique latine, a-t-on précisé. La fouille de la cargaison en question se poursuit, selon la même source, indiquant qu’une enquête a été ouverte sur cette affaire.

Lire aussi  Comment le remplaçant de Boubakeur choisi par Tebboune a été court-circuité

Saisie de plus de 5 tonnes de résine de cannabis au Maroc
Les services de sécurité de la ville marocaine de Nador (Nord-Est) ont procédé à la saisie jeudi, de 5,07 tonnes de résine de cannabis dissimulées dans 169 grands paquets, a indiqué un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale.
Ces quantités de drogue ont été saisies à bord d’une voiture utilitaire immatriculée au Maroc au niveau de la Rocade de Nador après une opération de poursuite par la police judiciaire, a indiqué la même source, ajoutant que le conducteur a pris la fuite et que les recherches sont en cours pour l’arrêter. Une enquête judiciaire a été ouverte sous la supervision du parquet compétent pour identifier tous les complices dans cette affaire. Cette opération s’inscrit dans le cadre des efforts déployés pour lutter contre les réseaux criminels s’activant dans le trafic international de drogue, conclut le communiqué.

18 blessés lors du dérapage d’un bus de transport des voyageurs à El Affroun
Dix-huit (18) personnes ont été blessées dans un accident de la circulation survenu, jeudi après-midi, sur la Route nationale (RN) 4 liant El-Affroun à Oued Djer, à l’ouest de Blida, a-t-on appris des services de la Protection civile.
L’unité de la Protection civile de la Daïra d’El Affroun et celle d’Oued Djer sont intervenues aux environs de 15h30 suite au dérapage d’un bus de transport de voyageurs au niveau de la RN 4 reliant El-Affroun à Oued Djer, faisant 18 blessés plus ou moins graves dont un enfant de 4 ans.
Lors de cette intervention, la Protection civile a mobilisé 4 voitures de secours et 2 camions anti-incendie, et procédé à l’aménagement d’un espace pour dispenser les premiers secours avant de transférer les blessés à l’hôpital (EPH) d’El-Affroun.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici