Démantèlement d’une nouvelle cellule de Daech au Maroc

Démantèlement d’une nouvelle cellule de Daech au Maroc

Par Sadek Sahraoui Le Makhzen, qui essaye de faire croire que l’assassinat il y a trois semaines de deux touristes scandinaves dans le sud du Maroc est le fruit du hasard, vient d’être démenti par les faits. Il reconnaît à présent lui-même qu’il est gangréné par le terrorisme. Les autorités marocaines ont annoncé, en effet, ce mardi, le démantèlement d’une cellule terroriste de Daech composée de trois membres qui se préparait à commettre des attaques.

Les suspects, âgés entre 18 et 31 ans, planifiaient des «opérations terroristes dans le royaume, après l’acquisition de compétences en matière de fabrication d’explosifs et de substances toxiques», a admis le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.  Ils ont été arrêtés dans la région de Nador (nord-est) par le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ, unité antiterroriste), a ajouté la même source reprise par les médias. L’opération, ajoute-t-on, a permis la saisie d’appareils électroniques, d’armes blanches, de fusils de chasse, d’uniformes militaires et de «manuscrits faisant l’apologie de l’idéologie extrémiste».

Le démantèlement de cette «cellule» intervient trois semaines après l’assassinat de deux touristes scandinaves dans le sud du Maroc. Vingt-deux personnes ont été arrêtées en lien avec ces meurtres, dont les quatre principaux suspects, et un Hispano-suisse.

L’opération confirme que le Maroc est devenu une des principales bases du terrorisme au Maghreb. Il est considéré désormais aussi comme un «tremplin» pour les attaques terroristes de Daech. Le Foreign Office avertit que les terroristes marocains risquent de mener des attaques à Londres, Paris, Barcelone, Bruxelles et en Finlande et rappelle que dans son dernier conseil aux voyageurs, Londres a mis en averti que «les terroristes sont encore susceptibles de mener des attaques au Maroc» et exhorté les visiteurs à «être vigilants à tout moment».

S. S.

Source : algeriepatriotique

algeriepatriotique