Des activistes français soupçonnés d’avoir infiltré des manifestations expulsés

1
Des activistes français soupçonnés d’avoir infiltré des manifestations expulsés

Par Saïd N. Quatre ressortissants français accusés de s’être introduits, cette semaine, dans une manifestation populaire à Tizi Ouzou pour filmer et distribuer des tracts subversifs ont été expulsés d’Algérie.

Selon le quotidien arabophone El-Bilad qui rapporte l’information, les services de sécurité de la wilaya de Tizi Ouzou ont procédé à l’arrestation des quatre suspects en deux étapes : une jeune femme et deux quadragénaires, puis une trentenaire, munis d’appareils de photographie et de tracts portant sur «les modes d’expression dans les mouvements de contestation populaires».

L’enquête des autorités compétentes a révélé, selon le journal, que les quatre ressortissants français étaient entrés en Algérie avec des visas de touristes et se seraient dirigés directement vers Tizi Ouzou, où ils auraient séjourné plusieurs jours, et discuté avec des citoyens, avant de prendre part aux grandes manifestations du vendredi au centre-ville.

Les services de sécurité n’excluent pas, au vu des moyens mobilisés par ces quatre ressortissants étrangers et du matériel qui a été saisi, que leur présence en Algérie dans la conjoncture actuelle fasse partie d’un plan d’infiltration bien planifié pour «détourner» le mouvement de contestation populaire de son caractère pacifique et servir des objectifs inavoués. Ce qui a amené les services de sécurité à redoubler de vigilance, en multipliant les points de contrôle et en déployant davantage d’agents de renseignements dans les marches pour veiller au grain.

Des sources proches de la Sûreté de la wilaya de Tizi Ouzou ont indiqué à El-Bilad que les quatre ressortissants français en question ont été rapidement expulsés du territoire national par voie aérienne.

S. N.

Source : algeriepatriotique

1 COMMENT

  1. Je suis désolé, mais des étrangers, munis de matériels et de tracts subversifs doivent être arrétés et incarcéres pour ces faits graves. Nos blogueurs algériens sont en prison pour moins que ça. y a t’il eu intervention de l’ambassade de France ???? je ne comprends plus rien.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here