in

Des ahmadis convoqués par la justice

Oubliés depuis quelques mois, les ahmadis subissent encore l’acharnement des autorités judiciaires. Ainsi, l’on apprend que plusieurs fidèles de ce courant réformiste de l’islam ont été convoqués par la justice, principalement à Constantine. 

Selon Me Salah Dabbouz, avocat des ahmadis et actuellement réfugié en Belgique, plusieurs ahmadis, notamment de l’est du pays, ont été convoqués par le parquet de Constantine qui a décidé de la confiscation de leurs documents de voyage. Ceux qui ont été convoqués ont été auditionnés par le juge d’instruction, ajoutent les avocats, tout en précisant qu’ils ont été mis sous contrôle judiciaire. Ils sont soumis à un contrôle judiciaire chacun au commissariat de son lieu de résidence, ont-ils indiqué, soulignant que ces citoyens ont été poursuivis pour constitution d’association illégale et non reconnue par la loi.

Notre source a ajouté, à ce propos, que les personnes ciblées résident, essentiellement, à Constantine, à M’sila, à Tizi Ouzou, à Alger et à Oum El-Bouaghi. Les mêmes avocats s’attendent à ce que d’autres ahmadis soient convoqués par d’autres juridictions dans d’autres wilayas du pays. Selon Me Salah Dabbouz, le harcèlement des personnes affiliées à la communauté musulmane ahmadiyya est connu de par le monde. Il faut rappeler que plusieurs personnes affiliées à ce groupe ont été poursuivies en justice et jugées pour leur appartenance à ce que les autorités ont déjà qualifié de secte.

Partagez l'article :

One Comment

Leave a Reply
  1. les ahmadis est une secte dangereuse, les ahmadis sont une menace sérieuse contre la stabilité du
    pays l’état devrait briser, châtier et écraser cette secte représente un danger importée ailleurs par des traitres sans honneur hypocrites ennemis d’Allah.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *