Des candidats embarrassent le wali

Embarrassé vraisemblablement par les rumeurs faisant état de son implication directe dans le jeu des coulisses qui a atteint son apogée en prévision du renouvellement partiel des membres du Sénat, prévu au mois de décembre prochain, le wali de Constantine, Abdessamï Saïdoune, aurait finalement fermement réagi auprès des belligérants qui mènent une guerre sans merci pour décrocher le siège dévolu à la wilaya de Constantine.
Le chef de l’exécutif, qui aurait, selon plusieurs sources, invité à son cabinet quatre prétendants parmi les candidats potentiels aux sénatoriales, aurait, ni plus ni moins, intimé à ses convives qu’il ne souhaiterait plus que son nom soit mêlé à cet enjeu, d’autant qu’on prête à chacun des rivaux des confessions qui font part de l’appui du wali en personne. Les quatre candidats éventuels recadrés par le wali ne sont autres que le P/APW de Constantine d’obédience FLN, deux ex-députés dont l’un vient d’être promu membre du bureau politique du vieux parti et un élu RND.


Source : liberte-algerie

liberte-algerie