in

Des citoyens s’opposent à l’extension du réseau de téléphonie

Le conflit opposant des habitants de deux cités à Cheikh Laïfa appelée communément Fermatou, une agglomération au nord de la ville de Sétif risque de prendre une autre tournure. En effet, dernièrement, une trentaine d’habitants de la cité Krachna se sont opposés aux travaux de raccordement de la nouvelle cité en fibre optique, du coup plus d’une centaine d’habitants de la cité avoisinante, le lotissement Sadi, sont privés de téléphonie et d’internet. “L’entreprise chargée de la réalisation de l’extension du réseau a été empêchée de faire son travail. Le prétexte avancé par les habitants de la cité Krachni ne tient pas la route. Ils disent que les artères de leur cité ont été bitumées dernièrement après une attente qui a duré plus de dix ans et qu’il ne faut pas y toucher”, nous dira un habitant de la cité Sadi. Contacté par téléphone, le directeur de l’unité territoriale d’Algérie Télécom, M. Nacereddine Bouzid a indiqué à Liberté que l’APC  de Sétif a en date du 1 février, sous le numéro 368 /2018, délivré une décision pour l’extension du dit réseau. “Les conditions fixées par l’APC dont la remise en état sont claires. Nous devons terminer les travaux en une seule journée et la remise en état est assurée par l’entreprise chargée des travaux. Nous ne badinons pas avec ça et nous nous permettrons jamais que les entreprises sous-traitantes n’exécutent pas les travaux dans les normes connues”, nous dira le premier responsable d’Algérie Télécom. Et de renchérir : “Je me déplacerai personnellement, pour régler ce problème le plus tôt possible. Je pense que c’est un problème de communication et je ne pense pas que des citoyens acceptent que leurs voisins soient privés de téléphone”. Il est à noter qu’Algérie Télécom a depuis le mois d’octobre passé lancé l’extension, sur pas moins de 600 kilomètres, de la fibre optique aux quatre coins de la wilaya, notamment  au nord dont Bouandès, Béni Ourtilène, Aït Tizi et Aït Nawel Mzada. Par ailleurs, nous avons appris qu’une grande opération de réhabilitation ,voire de relookage des quatre agences commerciales  dont Laârarsa  et 8-Mai 45 au chef-lieu de wilaya, à El-Eulma et Aïn El-Kébira sont en cours. L’objectif selon les cadres du secteur est l’amélioration du cadre d’accueil des clients et des conditions de travail pour les agents d’Algérie Télécom.

F. SENOUSSAOUI

Source : liberte-algerie

liberte-algerie

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *