Des formations politiques ne participeront pas aux élections locales

AlgérieL’Algérie s’apprête à arpenter l’une des dernières voies afin de parachever son processus démocratique. Ce processus a commencé avec la tenue des élections présidentielles qui a propulsé Abdelmadjid Tebboune à la tête du pays.

Par la suite, il y a eu les élections législatives qui se sont déroulées dans un contexte assez particulier. En effet, les algériens ont massivement boudé ce rendez électoral avec un taux de participation historiquement très bas.

Pour les élections locales à venir, les différentes formations politiques sont dans les startingblocks afin de convaincre le maximum d’algériens. Cependant, face aux conditions d’organisation du prochain scrutin, plusieurs partis politiques ont pris la décision de désister.

Au nombre de ces partis, on peut citer le Front de la Justice et du Développement (FJD) d’Abdellah Djaballah. Il y a également la formation politique Talaie El Hourriyat qui a décidé de ne pas participer aux futures élections locales.

Des conditions trop drastiques

Ces partis, dans leur ensemble indiquent qu’il y a trop de contraintes qui régissent la tenue du prochain scrutin électoral. La question du parrainage a notamment été mise en avant. En effet, pour être éligibles à la prochaine compétition électorale, les partis politiques devront collecter au moins 800 000 signatures.

D’après les partis qui viennent de désister, ce nombre de signatures est tout simplement exagéré quand on compare à celles qui sont exigées pour la présidentielle (50 000 signatures) et le législatives (25 000 signatures).

Forts de ce constat, ces partis ont déclaré que ce paramètre ne favorisera pas un scrutin équitable.. “Cet écueil et cette anomalie ont été portés à la connaissance de l’ANIE. Mais son responsable s’en lave les mains et nous renvoie vers les dispositions de la loi organique portant régime électoral qui constitue pour nous un handicap” a déclaré un des principaux responsables du FJD

Lire cet article  Guerre contre les spéculateurs, les commerçants sont sur le qui vive

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS