Des lits d’hospitalisation en urgence pour Médéa

Algérie – La troisième vague épidémiologique continue de faire beaucoup de dégâts en Algérie. Les premières autorités, conscientes du danger que représente cette troisième vague ont mis en place différents mécanismes pour limiter au maximum la propagation de la la maladie. Les acteurs du monde de la santé avaient même demandé l’instauration de mesures très restrictives comme celui du confinement partiel.

À Médéa par exemple, la situation était très tendue avec des hôpitaux qui étaient littéralement submergés. Le personnel soignant était sur tous les fronts et manquait d’équipements adaptés pour bien prendre en charge les malades de la covid-19.

Les capacités de l’EPH de Médéa renforcées

Il fallait donc agir en toute urgence pour soulager l’ensemble de la chaîne sanitaire. Tout récemment, le seul EPH de Médéa a reçu un lot d’équipements biomédicaux dans le but de faire face à la troisième vague de covid-19.

Les responsables de l’EPH ont indiqué que dans les jours à venir, 90 lits équipés en oxygène vont venir renforcer la capacité d’accueil de l’établissement hospitalier. En plus de cela, une vaste campagne de sensibilisation est entrain d’être menée dans le but d’inciter le maximum de citoyens à aller se faire vacciner.

La stratégie fonctionne, car ils sont nombreux les habitants de Médéa à prendre d’assaut les centres de vaccination. Les chiffres sont en constante évolution et si ce rythme est maintenu, l’immunité collective tant recherchée sera une réalité. Les populations sont conscientes de l’enjeu raison pour laquelle elles doivent s’évertuer à continuer de respecter scrupuleusement les différentes mesures de gestes barrières.

Lire cet article  Le procès en appel de Said Djabelkhir reporté au 20 octobre

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS