Des nouveautés pour le domaine culturel et cinématographique

Algérie-Face aux troubles que subissent les enfants maltraités, Houssem Abbassi fait sortir une œuvre qui en parle. “Mania”, c’est le film sur la maltraitance infantile que l’auteur nous faire voir.

Explorant les origines et les conséquences de certains troubles psychiques, le court métrage de fiction Mania,  l’œuvre du jeune réalisateur Houssem Abbassi a été diffusé sur internet mardi soir. Mania a été diffusé par l’Aarc (Agence algérienne pour le rayonnement culturel) qui propose de nouveau un contenu virtuel au public après l’arrêt des activités culturelles pour cause de pandémie de coronavirus. D’une durée de 15 mn, ce film a été produit par l’Ismas (Institut supérieur des métiers des arts et de la scène). Mania propose un focus sur un jeune homme recherché par la police pour avoir enlevé des enfants tout en montrant que ce dernier ne s’attaque qu’à des enfants maltraités par leurs parents ou qui ne bénéficient pas d’assez d’attention.

Lire cet article  12 migrants algériens miraculeusement sauvés, après 7 jours d’errance

Une fois le kidnappeur arrêté et les enfants retrouvés, il apparaît que le coupable croyait protéger les enfants de leurs propres parents pour se venger de sa propre enfance trouble. Cependant, le déroulement chronologique de cette œuvre ne laisse aucune place à l’aventure, mais révèle l’impact des troubles psychologiques et émotionnels de l’enfance sur la vie d’adulte. Le casting du film a choisi de confier le premier rôle à Bilel Belmadani en plus d’autres acteurs dont Nassima Louail et Khaled Gherbi. Le film Mania est disponible sur les pages des réseaux sociaux de l’Aarc qui propose une sélection de films pour le mois d’août.

Lire cet article  Alerte météo : vents et pluies orageuses dans plusieurs régions de l'Algérie

 

 

 

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS