Des parlementaires algériens appellent à “relancer le projet de loi criminalisant la colonisation”

Algérie – Des participants à une conférence parlementaire ont appelé, lundi à l’impératif de “relancer le projet de loi criminalisant la colonisation”.

Pour ce faire, ces derniers estiment qu’il est impératif de  veiller au traitement des dossiers “en suspens” avec la partie française au sujet de la mémoire. Les mêmes participants à cette conférence tenue sous le slogan “Parlement français…cessez les guerres par procuration”, ont plaidé pour la “récupération des archives nationales. Et aussi pour l’indemnisation des victimes des essais nucléaires de la France au Sahara algérien”.

Les intervenants ont affirmé que la meilleure réponse au Parlement français était de renforcer le front interne. Et ce, pour faire face à toutes les tentatives ciblant l’Algérie. A l’ouverture de la rencontre le député, Moundir Bouden, a déclaré que le Parlement algérien “se réserve le droit de saisir les mécanismes juridiques lui permettant de proposer des lois susceptibles de répondre au Parlement français. Précisant que ce dernier mène honteusement des guerres par procuration en faveur de certains lobbies dont le seul soucis consiste en le chantage et la pression”.

Lire aussi :
Belhimer : "les attaques hostiles contre l’Algérie, une preuve irréfutable que nous sommes sur la bonne voie"

Ajoutant que “le parlement français tend à s’immiscer dans les affaires internes de l’Algérie via des allégations dénuées de toute vérité”. “Cette sortie du parlement français tend à entraver les projets de développement en Algérie”, a-t-il déploré.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL