Des Tunisiens acheminaient des femmes aux terroristes de Daech via l’Algérie

0

Par Houari A. – Les médias tunisiens ont fait état de l’arrestation et la condamnation à de lourdes peines de prison de quatre Tunisiens et d’un Algérien qui acheminaient des femmes vers la Syrie et l’Irak en traversant le territoire algérien, au profit des terroristes de Daech.

Les passeurs infiltraient ces femmes mobilisées pour le «djihad al-nikah», une forme de prostitution déguisée, en Algérie avant de les envoyer en Syrie et en Irak via la Turquie. Au total, le réseau a réussi à envoyer six femmes en contrepartie de sommes d’argent, allant de 4 à 5 000 dinars tunisiens (1 190 à 1 488 euros), indiquent les médias tunisiens. Des terroristes étaient également acheminés par ce réseau démantelé à Tunis vers ces deux pays du Moyen-Orient.

Quelque 3 000 personnes ont rejoint les rangs de Daech, selon les autorités tunisiennes. L’ONU évalue ce chiffre à 5 000 Tunisiens qui ont rejoint cette organisation terroriste en Syrie, en Irak et en Libye. Combien ont transité par notre pays sous divers stratagèmes ? Les services de sécurité algériens ont-ils été avertis de cette affaire pour renforcer la surveillance aux frontières terrestres et aériennes des voyageurs en provenance de Tunisie ?

La Tunisie est le pays du Maghreb qui compte le plus grand nombre d’éléments au sein de Daech, suivie du Maroc, selon différentes sources autorisées. La chute du régime de Ben Ali a profité aux groupes islamistes armés qui se sont implantés en Tunisie où de nombreux actes terroristes ont été commis. Les réseaux dormants y sont toujours actifs, et la situation chaotique qui règne en Libye accentue la menace aussi bien sur la Tunisie que sur l’Algérie où de nombreuses tentatives d’infiltration ont échoué grâce à la vigilance de l’armée algérienne.

H. A.

Source : algeriepatriotique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here