in

Détenus pour drapeau amazigh : les graves accusations de Me Benbraham

Me Fatma Zohra Benbraham, membre du panel de Karim Younès, a porté de très graves accusations contre les détenus d’opinion arrêtés au cours des diverses manifestations.

A quoi joue Me Fatma Zohra Benbraham ? Pourquoi tant d’animosité à l’égard des détenus pour port de drapeau amazigh contre lesquels Benbraham a porté de graves accusations ?Ce sont là les questions que se pose l’opinion publique algérienne suite aux propos tenus par Me Fatma Zohra Benbraham au journaliste du quotidien suisse « Le Temps ».

Ces gens se servent de ces emblèmes pour camoufler des drogues qu’ils revendent aux manifestants, soutient-elle. Ce ne sont pas des prisonniers politiques, mais des criminels qui ont trouvé la bonne occasion pour mener à bien leurs petits trafics lit-on dans cet article du journal suisse.

Me Benbraham s’acharne sur ces détenus avec une violence primaire et avance des accusations que même la justice n’a jamais osé retenir dans les dossiers concernant ces détenus.

Le reste des propos tenus par Me Benbraham au journaliste suisse relève tout simplement de la manipulation : « Les articles le plus problématiques de la loi constitutionnelle ont été changés, les prérogatives des ministres pour interférer dans le processus électoral ont été abolies, les préfets et les maires ont été écartés, toutes les listes électorales ont été revues: il n’y a plus aucun espace pour la fraude », aurait déclaré l’avocate comme pour justifier que tout a changé en Algérie et qu’il ne reste au peuple qu’à aller voter.

Partagez l'article :

5 Comments

Leave a Reply
  1. Elle doit tourner au crack pour sortir de telles insanités.
    En tout cas pour être matrone dans une maison close, elle à absolument la dégaine et la tête de l’emploi.

  2. Pour être sérieux une seconde, elle a été raconter cela en Suisse, pays où la votation est sacré !
    Les journalistes Suisse ne sont pas dupes et connaissent le comportement de ces prédateurs !
    Une chose est surprenante quand même quelqu’un qui fait partie du panel, soi-disant représentant tous les Algériens qui va dire des choses graves sur toute une communauté nationale à l’étranger !
    Dans un pays normal cette mère maquerelle aurait été condamnée par tous, mais en Algérie aucun officiel ne s’offusque de cela !
    Donc à force ne vous offusqué pas quand des éléments de cette communauté se radicalisent. Quant aux votes ,quand vous voyez des énergumènes comme cela faire partie de l’Algérie nouvelle qu’ils veulent nous vendre, je dis non ,merci et sans façon.

  3. On dirait un travlo,un drag queen un maudit transsexuel, d ou est qu on a sorti cette créature, cette chose,the thing,Halloween est deja passé ! ,cet énergumène jouerait bien dans un film d horreur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *