Discours de la haine en Algérie : un accusé est condamné à huit mois de prison ferme

+ RECENTS

Algérie-L’accusé B- R, 32 ans vient d’être condamné, une peine de huit mois de prison ferme, assortie d’une amende de 100 000 DA par le président de la section pénale près le tribunal correctionnel de Annaba, ce lundi 13 septembre 2021.


La sentence vient de tomber huit mois de prison ferme, assortie d’une amende de 100 000 DA en l’encontre de l’accusé.  Cette condamnation concerne une première affaire liée à une accusation de « discours de la haine comprenant un appel à la violence ». Le mis en cause a été par contre relaxé dans la deuxième affaire concernant l’ «incitation à commettre des délits » et « troubles à l’ordre public ». C’est surtout le premier dossier qui a défrayé la chronique lorsque ce jeune repris de justice a diffusé sur les réseaux sociaux une vidéo devenue virale appelant explicitement à la « haine raciale », et ce, au lendemain du crime crapuleux  dont a été victime Djamel Bensmain, le jeune artiste.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES PLUS LUS

NE MANQUEZ PAS !