Division nationale (Gr.Ouest) : L’OM Arzew à quatre points de la Ligue 2

0

L’OM Arzew n’aura désormais besoin que de quatre points lors des quatre dernières journées de la division nationale amateur (Gr.Ouest) de football pour valider son billet pour la Ligue deux professionnelle « Mobilis ». Solide leader de son groupe, l’OMA a porté, à l’issue de la 26e journée, à huit points son écart sur son seul concurrent dans la course à la montée la JSM Tiaret, et est bien parti pour sceller le sort de l’accession plus tôt que prévu. « La victoire ramenée du terrain de la JSMT lors de la 25e journée nous a permis de gérer très à l’aise la suite du parcours. Les résultats de la précédente journée nous ont davantage arrangés », s’est réjoui l’entraineur Hadj Merine. L’OMA a signé une nouvelle victoire à domicile mercredi passé face à l’IRB Maghnia (3-1), au moment où la JSMT est encore tombée sur le terrain du SCM Oran (2-1), donnant l’impression d’avoir abandonné la course. Pour la 27e journée, prévue mardi, les gars de la ville pétrochimique rendront visite à l’IRB El Kerma (4e) dans le derby de la wilaya d’Oran, au moment où leur dauphin accueille l’IRB Maghnia, la lanterne rouge, dans un match qui se jouera à huis clos.
« On tentera d’enchaîner une nouvelle victoire même si la mission sera difficile face à un adversaire qui a réalisé une bonne saison. Et puis, le cachet derby de la rencontre la rend encore difficile », a encore estimé le coach de l’OMA qui est à son deuxième passage sur le banc de l’équipe cette saison, puisqu’il a été remplacé au milieu de l’exercice par Salem Laoufi, avant que la direction du club ne le rappelle quelques semaines après. Par ailleurs, du côté des dirigeants de l’OMA, l’on se penche déjà sur la prochaine saison mettant au devant le dossier du stade communal qui risque de ne pas être homologué pour abriter les rencontres de la Ligue 2 comme ça été le cas lors du précédent passage de leur équipe dans ce palier, il y a trois saisons. à cet effet, un appel a été déjà lancé aux autorités locales pour prendre leurs dispositions afin de lever les éventuelles réserves devant empêcher l’homologation du stade en prévision de l’exercice à venir par la commission concernée de la Ligue de football professionnel. Lors de la dernière expérience de l’OMA en Ligue deux, cette équipe accueillait ses adversaires au stade Habib-Bouakeul d’Oran, rappelle-t-on.

Source : lecourrier-dalgerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here