Dr Youcef Elaïd : « Le mois d’août sera difficile pour les Algériens »

+ RECENTS

Abonnez-vous à notre chaine youtube

Le Dr Youcef Elaïd, épidémiologiste et virologue, responsable de la Cellule nationale de suivi épidémique et d’information sanitaire au ministère de la Santé, a confirmé que « la situation épidémiologique du pays est préoccupante, le nombre d’infections augmente rapidement, et nous nous préparons à toutes les éventualités, notamment avec la souche Delta qui infecte rapidement le plus grand nombre de personnes. » « .

Dans une interview à Radio Sétif, le Dr Youcef Elaïd a déclaré : « Nous avons ressenti le début de la recrudescence  il y a quelque temps, avant même la décision d’ouvrir l’espace aérien. La montée a été lente au début, puis elle a augmenté », notant que « L’important c’est le retour des gens à la vaccination.

L’épidémiologiste et le virologue a ajouté : « Nous recevons des rapports positifs cette semaine, le pourcentage a augmenté, et si nous continuons à ce rythme, nous utiliserons toutes les quantités que nous avons actuellement stockées dans quelques jours, assurant à tous que le vaccin est disponible et en quantités suffisantes. Nous avons distribué environ 4 millions de doses et les quantités nous parviendront successivement, le vaccin est garanti pour tout le monde. Nous visons à vacciner au moins 60% de la population ».

 Le mois d’août sera difficile

Le responsable de la Cellule nationale de suivi épidémique et d’information sanitaire au ministère de la Santé a appelé les citoyens à faire preuve de patience face à certaines files d’attente. Cette situation est normale et existe dans tous les pays, soulignant que les services concernés organisent un travail hebdomadaire séance avec tous les directeurs de la santé des wilayas pour connaître les taux de vaccination. La bonne chose est la demande croissante sur les quantités de vaccins des différentes wilayas ».

Le Docteur a expliqué que toutes les propositions sont sur la table du Conseil scientifique, y compris la vaccination obligatoire pour entrer dans certains espaces publics, tels que les stades, d’autant plus que nous nous préparons bien pour la rentrée prochaine, soulignant que le mois d’août sera difficile pour le pays.

Le représentant du ministère de la Santé a déclaré : « Nous sommes au début de la troisième vague, nous ne savons pas quand nous atteindrons le pic, mais il est certain que les contaminations vont augmenter et le mois d’août sera difficile.

 

 

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES PLUS LUS

NE MANQUEZ PAS !