in

Eau : Vers une tarification «plus adaptée»

La réhabilitation et la modernisation des réseaux d’alimentation en eau, la généralisation du comptage des consommations, une fiscalité plus adaptée ainsi que le développement des techniques d’irrigation localisées, figurent parmi les plus importantes démarches proposées dans le projet de charte sur les économies d’eaux afin d’éviter une crise hydrique dans le pays

Le projet de charte sur les économies d’eaux, qui sera soumis au Gouvernement début mai, et dont l’APS a obtenu une copie, souligne l’impérativité de réduire les consommations et les gaspillages d’eau au niveau des ménages, appelant à faire de «gros efforts d’information et de sensibilisation pour faire évoluer les comportements et les habitudes de consommation de l’eau».

Par ailleurs, tout en considérant, que la tarification et la fiscalité actuelle de l’eau «ne sont pas encore utilisées comme un outil d’incitation aux économies d’eau en raison que les prix facturés aux abonnées ne reflètent pas son coût réel», la nouvelle charte a considéré qu’à travers une tarification sur l’eau et une fiscalité «plus adaptées, on pourra parvenir de manière progressive et sélective à instaurer des comportements des usagers plus économes vis à vis de l’eau», ajoute-t-on dans le même document.

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *