in

Économie : vers une autre année blanche pour l’Algérie

TSA-Algérie– Instabilité politique et crise sanitaire ont fait beaucoup perdre à l’économie algérienne, qui se dirige vers une autre « année blanche » au rythme où évoluent les choses et au vu de l’agenda politique qui attend le pays.

L’investissement est au point mort, de nombreux dossiers sont frappés du sceau de l’irrésolution et plusieurs textes législatifs très attendus peinent à voir le jour.ela, au moment où les recettes des hydrocarbures, même avec une nette remontée des prix du pétrole ces derniers mois, demeurent très en-deçà des niveaux nécessaires pour équilibrer les comptes du pays.

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *