ALGÉRIE : DEUX HAUTS RESPONSABLES DE BANQUE AU CŒUR D’UN SCANDALE DE CORRUPTION

1

Algérie – Le juge d’instruction près le tribunal de Tebessa a décidé la mise sous mandat de dépôt de cinq personnes soupçonnés dans une affaire d’investissement fictif. Deux responsables de banque à Setif et Tebessa font partie des cinq personnes concernées.

Selon des sources bien informées, d’autres directeurs seraient impliqués dans cette affaire d’investissement fictif. De même que trois opérateurs économiques se trouvent actuellement en fuite. Parmi les cinq à mettre en détention, figurent le directeur de la BDL de Setif ainsi que le sous-directeur de la même banque de Tebessa.

En outre, les services de sécurité ont procédé à la saisie de cinq usines spécialisées dans la chaussure, le plastique et la menuiserie, et ce, dans plusieurs wilayas du pays, en l’occurrence Tebessa, Setif, Blida et Tlemcen. Ils ont également saisi trois milliards de centimes en monnaie nationale et 95 000 euros.

Lire aussi  Économie souterraine : la cote d’alerte

Dans la même affaire, les gendarmes ont récupéré des chèques contenant des sommes considérables et trois véhicules. De même que des sceaux officiels et une fausse carte d’identité nationale. En somme, de quoi les accuser gravement dans une affaire judiciaire, a-t-on également appris.

D’ailleurs, les chefs d’inculpation retenus contre eux le montrent bien. Ils sont poursuivis pour formation d’une association de malfaiteurs, faux et usage de faux dans des documents administratifs. Le juge d’instruction les accuse également d’avoir fait de fausses déclarations en cours d’une transaction bancaire. Tout cela, aux côtés de l’accusation de surfacturation et de l’évasion fiscale. De même que la non-dénonciation de délit ou de crime.

1 COMMENTAIRE

  1. Où est il le bon vieux temps d’El Kharouba où les exécutions pour crimes économiques se faisaient régulièrement à l’aube…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici