Algérie : l’inflation à 3,6% sur un an en mai 2019

0
Algérie : l’inflation à 3,6% sur un an en mai 2019

L’évolution des prix à la consommation en rythme annuel de l’Algérie a été de 3,6% jusqu’à mai 2019, a appris l’APS auprès de l’Office national des statistiques (ONS).

L’évolution des prix à la consommation en rythme annuel à mai 2019, qui est le taux d’inflation moyen annuel calculé en tenant compte des 12 mois, allant de juin 2018 à mai 2019, par rapport à la période allant de juin 2017 à mai 2018. Quant à la variation mensuelle des prix à la consommation, calculée selon l’indice brut des prix à la consommation en mai 2019 par rapport à avril de la même année, elle a connu une hausse de près de 1%.

En termes de variation mensuelle et par catégorie de produits, les prix des biens alimentaires ont enregistré une hausse de 1,1% en mai dernier et par rapport au mois écoulé. Cette augmentation est induite, essentiellement, par une augmentation de 2,4% des produits agricoles frais, précise l’Office.

En effet, cette variation mensuelle des prix des produits agricoles frais s’explique, essentiellement, par une hausse des prix des fruits frais (+13,5%), de la pomme de terre (+22,4%) et de la viandes de bœuf (+0,4%).

En revanche, des baisses de prix ont concerné, notamment, la viande de poulets (-3%), les poissons frais (-4,2%) et les œufs avec près de -0,9%. Pour les prix des produits alimentaires industriels (agroalimentaires), ils ont enregistré un léger recul de près de -0,2% en mai dernier et par rapport au mois d’avril, selon la même source.

S’agissant des produits manufacturés, ils ont connu une légère hausse de +0,2% et les services (+2,3%) en mai dernier et par rapport au mois d’avril dernier. Par groupe de biens et services, l’augmentation des prix a touché essentiellement le groupe éducation, culture et loisirs (+8,9), habillement et chaussures (1,1%). Le groupe des produits divers a également observé une légère variation haussière, mais de moindre ampleur (0,9%), alors que le reste s’est caractérisé en général par des stagnations.

Durant les cinq premiers mois de 2019, les prix à la consommation ont enregistré une hausse de près de 2,4%, relève l’ONS. Cette variation haussière a concerné toutes les catégories de produits, à l’exception des produits agricoles frais qui ont reculé de près de 0,3%. Les biens alimentaires ont augmenté de 1,02%. Cette hausse a été tirée, notamment, par la viande de bœuf (14,3%), les légumes frais (4,2%) et la viande de mouton (2,8%). De janvier à mai 2019, d’autres produits ont connu des baisses, la plus remarquable a concerné la viande de poulet (-12,4%), les œufs (-10,3%), les poissons frais (-9,50%) et la pomme de terre avec près de (7%). Pour leur part, les produits alimentaires industriels (agroalimentaires) ont augmenté de 2,3% durant les cinq premiers mois 2019. La hausse des prix a aussi concerné les biens manufacturés avec +3,9% et les services avec +2,7%. Pour rappel, le taux d’inflation de l’Algérie avait atteint 4,3% en 2018.

R. E.

Source : algeriepatriotique

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here