Hydrocarbures : réunions OPEP et non OPEP lundi et mardi à Vienne

0
Hydrocarbures : réunions OPEP et non OPEP lundi et mardi à Vienne

Trois réunions de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses partenaires seront tenues lundi et mardi à Vienne (Autriche) pour examiner notamment la prolongation  de l’accord de limitation de la production pétrolière, rapporte l’agence de presse officielle APS.

Il s’agit, en premier lieu, de la 15e réunion du Comité de suivi ministériel conjoint OPEP et non-OPEP (JMMC) programmée pour la matinée du 1er juillet. Elle sera suivie de la 176e conférence de l’OPEP. La 6e réunion ministérielle OPEP et les pays non membres de l’Organisation, à leur tête la Russie, est quant à elle  programmée pour mardi.

Cette probable prolongation de l’accord de limitation de la production − qui arrive à terme ce dimanche − est soutenue par l’entente russo-saoudienne afin de soutenir les prix. «Nous nous sommes mis d’accord. Nous allons prolonger cet accord, la Russie comme l’Arabie Saoudite. Pendant quelle période ? On va y réfléchir. Pour six ou neuf mois. Il est possible que ce soit jusqu’à neuf mois», a déclaré le président Russe, Vladimir Poutine, en marge du sommet du G20 tenu le week-end dernier à Osaka (Japon).

Le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab,  qui prendra part à ces réunions, avait indiqué, samedi dans une déclaration à l’APS, que l’Algérie s’employait à «assurer la continuité» de l’équilibre prévalant dans les marchés pétroliers dans le cadre des efforts entrepris, depuis 2016, par l’OPEP et les non-OPEP. «L’objectif principal demeure le maintien de cet équilibre afin de mobiliser tous les moyens nous permettant de développer la production et les projets importants pour les secteurs de l’énergie», a ajouté M. Arkab.

L’OPEP avait convenu, en décembre dernier, avec dix pays producteurs non-OPEP, la Russie à leur tête, d’une baisse conjointe de leur production de 1,2 million de barils/jour à partir du 1er janvier 2019, pour une période de six mois, avec une réduction de 800 000 barils/jour par l’OPEP et de 400 000 barils/jour par ces pays producteurs non OPEP. Cet accord est intervenu suite à l’engagement des 15 pays membres de l’OPEP à baisser leur production à hauteur de 3%, contre 2,2% par les 10 pays partenaires, sachant que l’Iran, le Venezuela et la Libye ne sont pas concernés en raison des difficultés enregistrées dans la production de leurs quotas respectifs habituels.

Pour ce qui est des prix de l’or noir, le baril de brent de la mer du Nord pour livraison en août, a clôturé la séance de vendredi à 66,55 dollars à Londres, comme jeudi dernier. A New York, le baril de WTI pour la même échéance a cédé 96 cents pour finir à 58,47 dollars, lâchant du terrain en toute fin de séance.

R. E.

Source : algeriepatriotique

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here