Le groupe Anadarko cède officiellement ses actifs en Algérie à Occidental

0
Source :

Le groupe américain Andarko vient de céder officiellement ses actifs pour son compatriote Occidental , pour une valeur de 55 milliards de dollars, comprenant la prise en charge de la dette d’Anadarko, est compris ses actifs en Algérie.

Anadarko participe en Algérie à la production de 300 000 baril par jour, en compagnie de ses différents partenaires, est présente notamment à Hassi Berkine, il est aussi le second investisseur après Sonatrach.

Par ailleurs,  Anadarko possède des actifs de prés de 8,8 milliards de dollars en Afrique, des actifs qui sont proposées à la vente pour le géant français Total. Toutefois, le plus important est de savoir est ce que l’Etat algérien est en mesure de mettre en place son droit de préemption, sachant que cela lui coutera environs 10 millions de dollars.

Lire aussi  L’Armée donne l’assaut… 125 millions de centimes en faux billets saisis !

La clôture de la transaction fait suite à l’approbation de la transaction par les actionnaires d’Anadarko lors d’une assemblée extraordinaire tenue le jeudi 8 août. Plus de 99% des actions votées à l’assemblée étaient favorables à l’accord de fusion Occidental.

Les actionnaires d’Anadarko reçoivent 59,00 $ en espèces et 0,2934 action ordinaire d’Occidental par action ordinaire d’Anadarko dans le cadre de la transaction.

Avec cette transaction Occidental renforce considérablement sa position parmi les producteurs mondiaux de pétrole. Occidental, engagé dans l’exploration d’hydrocarbures aux Etats-Unis, au Moyen – Orient aux côtes de Columbia, avait battu à une offre publique d’acquisition inférieure de Chevron qui a été en négociation pour l’’acquisition des actif d’Anadarko.

Lire aussi  Marché noir : Nouvelle hausse de l'euro face au dinar algérien

Le géant de l’industrie dans les productions de schiste aux États-Unis avec l’infrastructure de base géante d’Anadarko, comprenant environ un quart de million d’acres dans le bassin du Permian, l’un des plus importants gisements de schiste à faible coût aux États-Unis, dont les opérations avaient aidé les États-Unis à devenir le plus grand producteur de pétrole brut à travers le monde avec une capacité de production de plus de 12 millions de barils par jour.

Source :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici