Marché informel des changes : L’ euro et le dollar retrouvent des couleurs

0

Hakim Ould Mohamed

Hier dimanche, au Square Port Said, réputé pour être la plaque tournante des transactions de change parallèle, les principales devises progressaient nettement face au dinar après plusieurs semaines de chute vertigineuse des cours. L’euro valait 205 dinars à la vente et 202 dinars à l’achat, alors que le dollar américain est cédé contre 180 dinars à la vente et 177 dinars à l’achat. Le dollar canadien était en revanche indécis et se stabilisait atour de 138 dinars à la vente et 135 dinars à l’achat.

Les principales devises signent ainsi en ce début de semaine une franche reprise après plusieurs semaines de dégringolade, provoquée essentiellement, selon certains cambistes, par le recul de la demande provenant des « gros clients ». En effet, après avoir atteint des plus hauts inégalés début mars, l’euro et le dollar ont connu ces dernières semaines un soudain mouvement baissier, quand bien même la saison ne plaide aucunement en faveur d’une quelconque baisse de la valeur des principales devises cotées au marché informel d’Alger. Après avoir atteint 205 dinars pour un euro, la monnaie unique a chuté à 190 dinars à la vente et 180 dinars à l’achat, alors que le billet vert a chuté, lui, à 170 dinars à la vente et à 160 dinars à l’achat, voire au-dessous de ce plancher. Le dollar américain se stabilisait en revanche autour de la même valeur, soit à 130 dinars à l’achat et 120 dinars à la vente.

Pour faire face à cette dégringolade des cours, les cambistes sont restés peu actifs sur les grosses transactions, alors que la vente aux « petits clients » était limitée pendant deux semaines.
La baisse de la demande en devises provenant des « gros clients », les cambistes l’expliquent par le renforcement des contrôles aux frontières, ainsi que par les mesures restrictives à la liberté de mouvement de certains patrons. Cependant, le fléchissement aura été de courte durée puisque la valeur des principales devises se renforçait depuis déjà près d’une semaine.
Les valeurs tendance à la stagnation
« Nous avons dû limiter la vente pour ne pas travailler à perte et faire remonter les cours par là même », nous confie un des cambistes activant au Square Port Said. La demande provenant des vacanciers et autres voyageurs aux lieux saints de l’Islam a fortement progressé durant la seconde quinzaine du mois de juillets en cours, alors qu’elle était en stagnation faute de grands départs en vacances, ajournés à août, selon un responsable d’une agence de voyage, contacté par nos soins.

Sur le marché officiel des changes, la valeur de l’euro et le dollar n’a pas bougé d’un iota, confirmant une tendance vers la stagnation amorcée depuis maintenant plusieurs mois. Les cotations hebdomadaires des billets de banque et des chèques de voyage valables du 21 au 27 juillet en cours, communiquées, hier, par la Banque d’Algérie, ont levé le voile sur des cours quasi-stables, comparés aux cotations d’il y a un mois, voire une année. La valeur du dollar est ainsi fixée à 117,39 dinars à l’achat et à 124,56 dinars à la vente, alors que la valeur de l’euro est de 131,99 dinars à l’achat et de 140,08 dinars à la vente.

Il y a un mois (la semaine allant du 23 au 29 juin 2019), la valeur du billet vert était fixée à 117,26 dinars à l’achat et à 124,41 dinars à la vente, tandis que la valeur de la principale devise européenne était de 132,46 dinars à l’achat et de 140,60 dinars à la vente. En variation annuelle (semaine du 22 au 28 juillet 2018), la valeur dollar était fixée à 116,30 dinars à lachat et à 123,41 dinars à la vente, alors que la valeur de la monnaie unique était de 135,03 dinars à lachat et de 143,30 dinars à la vente.

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here