Rachat d’Aigle Azur : Air Algérie intéressée

0

NFO TSA – Air Algérie suit de près le dossier Aigle Azur, sa principale concurrente sur la liaison Algérie – France. Selon nos informations, Air Algérie veut mettre la main sur Aigle Azur pour renforcer sa position sur le marché aérien. « Nous regardons le dossier pour connaître les créances, l’état des avions et du personnel. Aigle Azur nous intéresse pour ses parts du marché algérien et ses installations en France », affirme notre source.

Le PDG d’Air Algérie ne dément pas. La compagnie nationale a « les moyens » pour racheter Aigle Azur, explique Bekhouche Allache dans une déclaration à TSA. Mais la décision revient à l’État, a-t-il précisé.

Lire aussi  Saisie de 13.500 euros à l’aéroport d’Alger

« Les moyens sont disponibles pour racheter Aigle Azur, mais il y a un ministère de tutelle qui est le ministère des Transports et un État. C’est eux qui décident », a précisé M. Allache.

Aigle Azur réalise entre 50% et 60% de son activité sur la liaison entre l’Algérie et la France. Elle dessert six aéroports algériens et emploie 350 personnes en Algérie.

Placée en redressement judiciaire depuis le 2 septembre, Aigle Azur a suspendu ses vols ce samedi en attendant un éventuel repreneur. Les offres de reprise devront être déposées avant ce lundi à midi.

La compagnie française, spécialiste des vols vers l’Algérie, suscite les convoitises de plusieurs compagnies aériennes dont Air France, intéressées par les précieux créneaux horaires de la compagnie à l’aéroport d’Orly (Paris).

Lire aussi  Planche à billets : Loukal contredit Bedoui

Aigle Azur détient en effet un peu moins de 10.000 « slots » (des créneaux de décollage et d’atterrissage) à Orly, qui représentent une douzaine de vols par jour, et constituent un volume de slots précieux, car rare dans cet aéroport, souligne France Info ce dimanche.

Outre les créneaux horaires, Aigle Azur détenait près de 28% du marché du transport aérien entre la France et l’Algérie, son principal marché. Air France est particulièrement intéressée par ce marché sur lequel elle veut se renforcer, selon les médias français.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici