El Djeïch sonne la mobilisation pour contrer les “manœuvres non-voilées” du Maroc

Algérie –Dans son dernier numéro, l’édito El Djeïch estime que les algériens sont appelés à faire bloc pour contrer les “manœuvres non-voilées” du Maroc ainsi qu’aux menaces liées à l’environnement régional.

“L’environnement régional de notre pays est confronté à une multiplication de menaces et dangers en relation avec le déploiement des groupes terroristes et du crime organisé, corrélativement, l’accentuation de la mise en œuvre d’agendas étrangers et de la présence militaire auxquels s’ajoute la concrétisation par la servitude stratégique marocaine du projet sioniste”, note l’Edito d’El Djeïch.

La même source mentionne que cette situation “a eu pour effet d’aggraver les tensions régionales et de rendre encore plus complexes les problématiques sécuritaires au Sahel et en Libye, ainsi que la reprise par le Front Polisario de l’action armée”.

Au regard donc de la détérioration de la situation régionale tout au long de la bande frontalière de l’Algérie, en sus des tentatives menées dernièrement par certaines parties visant à attenter à la sécurité régionale, “ces menaces, bien qu’indirectes, ne nous concernent pas moins et nous contraignent à les contrer et à les annihiler”, ajoute la même source, estimant que “la politique de la fuite en avant, l’alliance avec l’ennemi, la spoliation des ressources d’autrui, le recours aux accusations et à la propagation des rumeurs constituent des pratiques obsolètes et des politiques d’arrière-garde”.

Lire aussi :
L'Algérie soutenu par le mouvement de resistance palestinienne

Mission sacrée de l’armée nationale populaire

Au regard de ces conditions “exceptionnelles” et de ce contexte régional en crise, l’Etat algérien, ajoute-on, “renforce son immunité nationale, sa solidité et sa stabilité à travers la restructuration de l’architecture du régime politique, suivant une approche constitutionnelle reposant sur les droits et les libertés, la logique de la démocratie participative, ainsi que la moralisation de la vie publique, dans le but de rehausser la qualité de service des institutions de l’Etat algérien, comme l’a maintes fois affirmé le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, lors de ses rencontres avec les représentants de la presse nationale et ses réunions avec les membres du gouvernement”.

Selon El Djeïch, “cette approche repose également sur la mission sacrée de l’Armée nationale populaire (ANP) et des institutions sécuritaires dans la défense de la sécurité nationale et du citoyen”, faisant observer que l’ANP “poursuit son parcours en vue d’atteindre le plus haut niveau de disponibilité opérationnelle pour obtenir des résultats excellents et exemplaires, reflétant le suivi permanent et l’intérêt soutenu que porte le Haut commandement de l’ANP à tout ce qui a trait au développement des capacités de nos forces armées, à tous les niveaux et sur tous les plans”.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL