Élan de solidarité avec le président de l’APC

Le siège de l’APC de Tidjelabine (wilaya de Boumerdès) ne désemplit plus depuis le début de la semaine des citoyens qui viennent exprimer leur soutien au président de l’APC démissionnaire. Ce dernier, élu sur une liste MPA, a fait part, samedi dernier sur compte facebook, de son intention de présenter sa démission de son poste suite à des problèmes auxquels il fait face dans l’exercice de ses fonctions, sans donner plus de détails sur la nature de ces difficultés. Le lendemain, l’assemblée communale de Tidjelabine s’est réunie jusqu’à une heure tardive pour valider la démission de son président, mais sous l’effet de l’insistance de certains élus, il s’est rétracté à la dernière minute. D’après une source bien informée, les problèmes rencontrés par M. Guessoum ont un rapport avec des constructions illicites qui entravent le lancement d’un chantier de logements sociaux. Le site en question, un bidonville qui existe depuis des années, a vu l’érection, ces derniers mois, de villas, et ce sans la moindre autorisation. Pour rappel, le ton est monté d’un cran entre le président de l’APC de Tidjelabine et le wali de Boumerdès durant le mois de novembre dernier au sujet de ces habitations illicites dont le wali aurait ordonné la démolition d’une manière peu habile. Le premier responsable de la wilaya aurait explicitement dit au P/APC : “Tu vas démolir ces constructions ou je vais te démolir.” Chose que le P/APC de Tidjelabine a refusé de faire jusqu’à maintenant.

N. OUHIB

Source : liberte-algerie

liberte-algerie