Élections locales : le RND n’est pas content du déroulement du processus électoral

AlgérieEn novembre prochain, les algériens seront appelés aux urnes pour désigner leurs représentants au niveau des communes. Il faut dire que cette prochaine consultation électorale suscite une véritable attention à la différence des deux scrutins passés que sont la présidentielle et les législatives.

Pour ces élections locales, toutes les formations politiques sont plus que motivées. Le jeu de charme a déjà commencé auprès de la population algérienne. Chaque parti essaye d’avancer ses pions.

Cependant, il se trouve que le déroulement du processus électoral fait l’objet de nombreuses gorges chaudes. Il y a plusieurs points sur lesquels les différents acteurs politiques n’arrivent pas à s’entendre.

Le RND évoque des irrégularités

Tout récemment, le Rassemblement National Démocratique (RND) a fustigé la méthode avec laquelle les dossiers de candidature sont traités. Selon nos confrères d’Algérie 360°, le président du RND, Tayeb Zitouni a adressé une lettre au patron de l’Autorité Nationale Indépendante des Elections (ANIE).

Dans cette lettre, Zitouni a dénoncé plusieurs irrégularités qui entachent le déroulement du processus électoral, notamment le processus crucial de l’étude des dossiers de candidature. À l’approche du grand rendez-vous électoral, le RND appelle l’ANIE à revoir sa copie pour une bonne tenue des élections locales.

D’après les cadres du parti, pour que l’élection soit crédible et transparente, il faut un maximum d’impartialité et d’honnêteté durant tout le processus électoral. Cela permettra d’éviter des tensions inutiles.

Lire aussi :
860 millions de dollars non consommés depuis 2018 : la Police algérienne a tellement d’argent qu’elle… ne sait plus quoi en faire

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL