Elections locales : les partis politiques fustigent l’attitude de l’ANIE

AlgérieDans quelques jours, les algériens seront appelés aux urnes pour participer aux Élections locales. Ce scrutin, à la différence des législatives, suscite un grand intérêt, notamment au sein des différentes formations politiques. Le weekend dernier, l’ANIE, qui est la structure responsable des questions électorales, a invalidé de nombreuses candidatures.

Cette décision de lANIE a crée une énorme vague de contestation au sein de plusieurs états-majors de partis politiques. Certains partis ont même menacé de se retirer de la compétition électorale, car ils estiment que l’ANIE a biaisé le processus électoral.

L’ANIE dans tous les esprits

Des formations politiques comme le MPS ont même brandi la menace du retrait pour dénoncer le fonctionnement de l’ANIE. Tout récemment, le FFS est également monté au créneau pour dénoncer des failles au sein de l’ANIE. Ces formations politiques ont signifié que l’institution a réuni tous les ingrédients pour favoriser des fraudes massives.

Le FFS est particulièrement virulent. Le parti a vu un grand nombre de ces candidatures être rejetés, ce qui va irrémédiablement le défavoriser pour la suite. Dans un communiqué, le parti d’opposition a indiqué son intention d’user de tous les recours juridiques et politiques pour contraindre l’ANIE à revoir sa copie. Les jours à venir s’annoncent donc mouvementées à l’orée des Élections locales.

Lire aussi :
Migration : « Il n'y aura pas de financement de barbelés et de murs aux frontières de l’UE», Ursula von der Leyen présidente de la Commission européenne

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL