Emmanuel Macron réagit au retour de Benzema en équipe de France

+ RECENTS

Emmanuel Macron s’est exprimé, mercredi 19 mai, sur le retour de Karim Benzema en équipe de France. Le président français a ainsi salué « le bon choix » de Didier Deschamps en qui il dit avoir une « confiance » totale quant à sa capacité de mener l’équipe de France vers le sommet européen (Euro 2021). 

Emmanuel Macron s’est dit satisfait de revoir l’attaquant français aux origines algériennes Karim Benzema dans l’équipe de France de football, en prévision de l’Euro 2021. Interrogé mercredi à Pont-Saint-Marie (Aube), le chef de l’État français estime que l’attaquant du Real Madrid saura profiter de cette nouvelle chance qui s’offre à lui : « J’en suis convaincu. Si c’est le choix du sélectionneur, je pense qu’il en est convaincu aussi », a-t-il confié.

Pour le président français, Karim Benzema mérite sa sélection en équipe de France « à la fois, dit-il, pour sa qualité de joueur, la maturité qu’il a prise et sa capacité à s’insérer dans ce collectif », tout en soulignant que le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps « a fait les bons choix ». « Je pense qu’il (Deschamps) nous a mis sur le papier la meilleure équipe possible et qu’il faut maintenant que l’alchimie se noue entre eux pour que surtout ils la (Euro, ndlr) gagnent, parce que c’est ça l’objectif », a conclu le président français, Emmanuel Macron.

Le retour de Karim Benzema ne fait pas l’unanimité en France

Pour rappel, le sélectionneur Didier Deschamps a convoqué Karim Benzema en compagnie de 25 autres joueurs en prévision de l’Euro 2021 (du 11 juin au 11 juillet). La dernière fois que le buteur madrilène de 33 ans a porté le maillot tricolore remonte au 8 octobre 2015, à l’occasion d’un match face à l’Arménie, gagné 4 à 0. Jusqu’à mardi 18 mai, l’attaquant du Real Madrid n’a plus jamais été rappelé en équipe de France, suite à une affaire extra-sportive avec Mathieu Valbuena.

Néanmoins, le retour de Karim Benzema dans les rangs de l’équipe de France ne fait l’unanimité en France. Cette nouvelle semble même déranger certaines parties. C’est notamment le cas de l’extrême droite française et du militant politique Jean Messiha. « Quel pays au monde, à commencer par son pays d’origine, l’Algérie, accepterait que son joueur ne chante pas son hymne national et crache par terre après l’hymne national ? » s’est-il demandé sur le plateau de l’émission « Touche pas à mon poste » diffusée sur C8.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES PLUS LUS

NE MANQUEZ PAS !