in

En Algérie, le pouvoir hausse le ton contre les manifestants du Hirak

Selon lemondeafrique, Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a mis en garde les manifestants du mouvement prodémocratie du Hirak contre tout « dérapage », alors qu’une foule d’étudiants, d’enseignants et de sympathisants défilaient à Alger, comme chaque mardi, pour réclamer davantage de libertés. La marche, qui rassemble chaque mardi en majorité des étudiants, s’est déroulée sans incident, a constaté l’AFP.

Le président algérien a toutefois mis en garde mardi contre les « activités non innocentes » qui « tentent d’entraver le processus démocratique en Algérie », à l’issue d’une réunion du Haut-Conseil de sécurité (HCS).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *