in

En attendant les autres bacheliers : Plus de 36 700 étudiants ont déjà confirmé leurs inscriptions universitaires

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar vient d’expliquer en détail tous les méthodes de préinscriptions et de l’orientation des nouveaux bacheliers au titre de l’année universitaire 2018-2019, et ce, par rapport aux différents domaines et filières de formation existants dans les universités algériennes. Comme il a assuré que toutes les conditions sont réunies pour accueillir les nouveaux étudiants. Lors d’une conférence de presse, tenue hier, au niveau du ministère de l’Enseignement supérieur, le premier responsable du secteur a dévoilé plusieurs données et chiffres en temps réels, ainsi que d’autres chiffres pour faire allusion au développement constaté entre les élèves qui ont décroché le BAC en 2017, et ceux de 2018. À titre d’exemple, le ministre a indiqué durant son exposition que : « le taux de réussite au BAC enregistré en 2017, était à 54,99% pour 341 744 élèves, contre 55,88% pour 276 391 élèves en 2018», tout en soulignant que le nombre des étudiants qui ont bénéficié d’une place pédagogique au sein de l’université durant les trois dernières années est estimé à 948 268 étudiants. Dans ce sillage, Tahar Hadjar affirme que son département a mis en place des circulaires complémentaire pour fixer les moyennes minimales des branches et des filières désirés par l’étudiant. Rappelons qu’à partir d’hier, les nouveaux bacheliers auraient pu voir les résultats de la première étape des orientations sur le site (www.orientation.esi.dz), d’ailleurs, au cours de la conférence de presse, le ministre a signalé qu’il y avait plus de 36 700 étudiants qui ont confirmé d’une manière définitive leurs enregistrements au sein des universités. Tout en indiquant que 96,17% de bacheliers ont fait les préinscriptions sur la plateforme électronique, alors que 3,82% de bacheliers ne l’ont pas encore fait. Entre autres, «les moyennes minimales pour les préinscriptions et l’orientation des bacheliers pour l’année universitaire 2018-2019 n’ont pas été revues à la hausse pour la plupart par rapport à l’année dernière, d’autant qu’elles ont été définies sur la base d’une étude quantitative et méthodique de ces résultats en termes de moyennes, d’appréciations et de filières et à la lumière des places disponibles», a-t-il fait savoir. Ajoutant : «outre les conditions générales fixées dans cette circulaire, à l’instar de la moyenne générale du baccalauréat et des notes des matières essentielles, l’accès à certaines formations dispensées par les instituts des sciences et des technologies appliquées, sera soumis à un test oral devant une commission», a précisé le ministre. Il est utile de noter que la période de confirmation des inscriptions et des rencontres, ainsi que celle de la deuxième période des inscriptions primaires débutera aujourd’hui et prendra fin le 12 du mois courant. S’agissant des inscriptions définitives, elle auront lieu du 02 au 06 septembre 2018. Seuls les cas d’exceptions qui sont autorisés auront lieu du 02 au 16 septembre 2018. Par ailleurs, Tahar Hadjar a rassuré les nouveaux bacheliers que toutes les mesures nécessaires ont été prises pour les accueillir au niveau des établissement éducatifs, ajoutant que « le nombre de sièges pédagogiques augmentera à 1 452 000 sièges avec la réception de plus de 71 000 nouveaux sièges, ce qui permettra d’accueillir près de 1 750 000 étudiants.» Concernant les capacités d’hébergement et de restauration, le ministre a annoncé la réception de 45 500 nouveaux lits pour augmenter les capacités d’hébergement à 629 500 lits, et de 6 restaurants centraux», appelant, à cette occasion, à « la nécessité d’accélérer la cadence de réalisation des projets inscrits au niveau des cités universitaires pour les réceptionner avant la rentrée universitaire et à la rationalisation des moyens disponibles.» La plate-forme électronique d’inscription sera disponible du 08 au 16 aout et du 02 au 16 septembre.
Mohamed Wali

Source : lecourrier-dalgerie

lecourrier-dalgerie