in

En présence du ministre de l’Industrie et des mines: IRIS inaugure un complexe électronique TV et IT Mobile

En présence du ministre de l’Industrie et des mines: IRIS inaugure un complexe électronique TV et IT Mobile

Le « Numéro 1 » de la télévision en Algérie, IRIS, « s’agrandit » de jour en jour pour « mieux » servir ses clients et compte, depuis hier, un nouveau complexe électronique TV et IT Mobile, inauguré, hier, à Sétif, par le ministre de l’Industrie et des mines, Youcef Yousfi.

« Au fil des années, notre entreprise n’a cessé de confirmer sa position de leader incontestable du secteur et plus particulièrement dans le segment de la télévision. Notre marque s’est démarquée autant que précurseur technologique et a toujours été avant-gardiste en mettant sur le marché des produits innovants », indique IRIS dans un communiqué de presse, qui rappelle quelle a été, dès le départ, la « première » marque à introduire le premier téléviseur avec démo intégré et a « continué » son ascension en produisant le premier ‘‘OLED’’ en Afrique ainsi que ‘‘ANDROID TV’’ qui est un concentré de technologie aux avantages « multiples ». Bâti sur une superficie de 10.000 M², employant près 550 personnes, le nouveau complexe d’IRIS englobe des lignes de production dédiées à la fabrication des téléviseurs et d’autres lignes pour la fabrication des téléphones mobiles. La capacité de production s’élève à 1,2 million par an pour les téléviseurs et près de 2,5 million/an pour ce qui est des Smartphones. Ce nouveau condensé de « technologie » et « performance » va permettre à la marque d’atteindre l’objectif fixé à moyen terme, à savoir dédier 30 % de sa production à l’exploration. L’entreprise n’a jamais caché à ce sujet sa volonté de s’attaquer à long terme aux marchés européen et américain et explique que les produits qui sortiront de ce complexe respecteront toutes les exigences et les normes européennes. « Aujourd’hui, la grande marque s’agrandit encore plus et continue d’asseoir sa notoriété et de renforcer sa position de leader dans le segment de la télévision avec l’inauguration de son complexe électronique qui sera son nouvel engagement en faveur de la production nationale, mais aussi pour s’ouvrir à l’étranger et satisfaire le besoin du marché international », souligne la même source qui précisera que ce grand pôle industriel est doté d’équipements de « pointe » et d’une technologie « accrue », répondant aux normes internationales qui sont en vigueur. IRIS affirme s’engager par ce nouveau défi à « renforcer » sa stratégie d’exportation en proposant des produits certifiés aux normes de qualité et de sécurité « les plus strictes » afin de « conquérir » le marché international et « promouvoir » les produits ‘‘made in bladi’’ à l’étranger. Pour le ministre de l’Industrie et des mines, ce complexe électronique d’IRIS est une autre preuve du formidable potentiel de l’industrie algérienne, des ses performances et de ses avancées technologiques.  « Ceci s’ajoutera aux innombrables réalisations du président Bouteflika », a indiqué à ce propos Youcef Yousfi.  Il est bon de signaler que l’entreprise IRIS, dans le sillage de la diversification de ses activités, a décidé de se lancer dans l’industrie de pneumatique et s’apprête à cet effet à inaugurer, toujours à Sétif, un méga-complexe. Le premier en Algérie et le 3ème en Afrique, ce projet est le fruit d’un partenariat avec les finlandais et les allemands pour un montant d’investissement s’élevant à 150 millions d’euros. Avec un taux d’intégration de 100%, ce complexe produira pour sa première année, entre 1 à 2 millions de pneus légers, avant d’atteindre les 5 millions d’unités à partir de la 3ème année.

N.I

Source : lechodalgerie

lechodalgerie

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *