En Suisse, un avocat traque les avoirs du clan Bouteflika

0

Si la famille Bouteflika semble avoir négocié son départ du pouvoir en Algérie, ses ennuis ne font que commencer à l’étranger. A commencer par la Suisse, un pays où l’ancien président et son entourage posséderaient des biens dont au moins certains seraient mal acquis.

C’est du moins la conviction de l’avocat fribourgeois d’origine algérienne Lachemi Belhocine. Selon le journal suisse La Tribune de Genève, « il vient d’entamer des démarches auprès de la Chancellerie fédérale pour obtenir le blocage des comptes enregistrés auprès de banques suisses ».

D’autres plaintes devraient suivre, toujours en Suisse mais aussi à l’étranger, affirme le média suisse. «Je ne suis que le maillon d’une chaîne. En France, au Canada et en Espagne, d’autres actions vont être également menées pour identifier les biens acquis par les membres du clan au pouvoir avec l’argent volé au peuple algérien», explique l’avocat à La Tribune de Genève.

Selon la même source, Lachemi Belhocine reconnaît n’avoir aucune idée du montant des sommes qui ont été illégalement rapatriées en Suisse par les membres du clan Bouteflika. Mais l’avocat dit faire confiance aux magistrats suisses. « Il suffit de consulter le Registre du commerce pour voir qu’ils ne vont pas manquer de pistes », explique-t-il.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here