in

Endettement : l’Algérie plus performante que la Tunisie et le Maroc

Le constat est tiré du dernier bulletin d’information économique de la Banque mondiale de la région Moyen-Orient Afrique du Nord (Mena) qui inclut des données la dette publique des États de la région. On apprend à travers le rapport que la dette publique de l’Algérie s’est établie à 51,4 % du Produit intérieur brut (PIB) du pays en 2020, soit une hausse de 5.8 points par rapport à 2019 où elle s’était établie à 45,6 % du PIB. Bien entendu, le gros de la dette algérienne est accaparé par la dette intérieure publique (50.8 % du PIB en 2020, 45 % en 2019). La dette extérieure demeure insignifiante avec le taux inchangé de 0.6 % du PIB.

La dette publique du Maroc s’est établie à 77,8 % en 2020, contre 64,9 % en 2019. Sa dette publique intérieure a représenté 58,4 % du PIB en 2020, tandis que sa dette extérieure publique s’est établie à 19,4 % la même année. Pour la Tunisie, la situation est encore plus morose avec une dette publique à 87,2 % du PIB en 2020, en hausse de 15,4 points par rapport à l’année précédente lorsqu’elle s’était établie à 71,8 % du PIB.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *