Entretien avec Macron, visite de Merkel : Bouteflika reprend ses activités diplomatiques

Après des mois d’absence sur la scène internationale, le chef de l’Etat reprend son activité diplomatique. En moins d’une semaine, Abdelaziz Bouteflika a dû s’entretenir avec deux chefs d’Etats des deux plus grands pays européens.

Après s’être entretenu, mercredi, avec le chef de l’Etat français, Emmanuel Macron, avec qui il a notamment discuté des questions de sécurité en Libye et au Mali, le président algérien attend, pour ce lundi, la chancelière allemande Angela Merkel. Cette visite, très importante en vue de la place qu’occupe l’Allemagne dans l’échiquier européen, a été annoncée à grande pompe par la présidence de la République. Cela est d’autant plus important que la virée de la chancelière allemande a été déjà reportée une première fois, en février 2017, à cause d’une « angine aiguë » qui avait atteint le chef de l’Etat. Un report qui avait été mal interprété par les autorités allemandes lesquelles avaient, pourtant, misé sur cette visite pour bien s’implanter en Afrique.

Selon le communiqué de la présidence de la République, la rencontre entre les autorités algériennes et la chancelière allemande s’articulera autour des questions bilatérales et des sujets régionaux, comme la question au Mali et en Libye. Mais plusieurs autres sources précisent que les Allemands veulent surtout discuter de la question migratoire. Des dizaines d’Algériens se trouvent, en effet, en Allemagne en situation irrégulière. Les autorités allemandes veulent les expulser vers leur pays d’origine. Or, les autorités algériennes ont toujours indiqué que cela peut être envisagé « au cas par cas ». Autrement dit, avant d’expulser un migrant clandestin vers l’Algérie, il faut s’assurer de l’authenticité de sa nationalité. Surtout que de nombreux autres migrants venant d’autres pays se déclarent Algériens après avoir détruit leurs pièces d’identité.

En tout cas, cette visite permettra surtout de briser un semblant d’isolement diplomatique dans lequel se trouvait l’Algérie depuis plusieurs mois !

Source : Algerie-part

Algerie-part