Équipe nationale : M’bolhi et Oukidja se blessent

A 48 heures du coup d’envoi du stage de la sélection algérienne en prévision de ses deux matchs contre la Gambie et la Tunisie, les 22 et 26 en cours, la guigne des blessures a frappé le poste du dernier rempart des Verts. Ils sont, en effet, deux gardiens de but à devoir déclarer forfait de ces deux rendez-vous, à savoir Raïs M’Bolhi et Oukidja, obligeant le sélectionneur national, Djamel Belmadi à revoir ses plans dans ce registre. Victime d’une fracture à un doigt, Raïs Mbolhi risque fort ainsi de rater les deux prochaines sorties des Verts face à la Gambie et la Tunisie. Rais Mbolhi n’est pas allé au bout du match qui a opposé vendredi soir son équipe Al Ittifaq à Al Chabab. Victime d’une fracture à un doigt, le gardien de but algérien a été évacué à l’hôpital pour y recevoir les soins nécessaires. Pour l’heure, l’on ne connaît pas avec exactitude la durée de son indisponibilité, mais tout porte à croire qu’il ne rejouera pas pendant au moins trois semaines. Ceci laisse supposer que Mbolhi ne sera pas d’attaque pour les deux prochains rendez-vous des Verts, le 22 mars prochain face à la Gambie et le 26 mars face à la Tunisie. Djamel Belmadi voulait tant revoir M’Bolhi à l’occasion de ce regroupement pour jauger avec exactitude son niveau actuel. Depuis quelques mois, le portier N.1 des Fennecs n’a pas eu le rendement escompté. Il est d’ailleurs très critiqué dans l’entourage de son club en raison de ses erreurs à répétition qui l’ont coûté plusieurs buts. Le coach national devrait remplacer le nom de Mbolhi dans la liste des joueurs qui seront concernés par le stage qui débutera le lendemain. La convocation du gardien de but de la JS Kabylie, Abdelkader Salhi, en lieu et place de Raïs Mbolhi reste plausible. Le même sort a également été réservé à un autre gardien de but concerné par le prochain stage des Verts, en l’occurrence, le dernier rempart de Metz, Oukidja. À la 68e alors que son équipe menait 3 à 0 à Niort avec un but de son compatriote Boulaya, Oukidja a dû quitter le terrain, visiblement touché à la cuisse. Avec ces deux absences, ce sera sûrement Azeddine Doukha qui gardera la cage algérienne contre la Gambie. Une aubaine également pour le Sétifien Zeghba pour peut être faire son baptême de feu contre la Tunisie en amical et confirmer par là même tout le bien que l’on pense de lui.
Hakim S.

Source : lecourrier-dalgerie

lecourrier-dalgerie