Erdogan : “Les Français ont massacré cinq millions de musulmans en Algérie. Mais le monde s’est tu”

Recep Tayyip Erdoğan, le président de la Turquie, a encore une fois parlé de l’Algérie pour parler de l’hypocrisie du monde occidental. Dans son interminable bras de fer avec certains pays européens, le leader turc exploite les souffrances infligées par le colonialisme français aux algériens pour étayer son argumentaire politique.    

C’est pour cela que lors d’une allocution à Istanbul le 7 mai, comme le rapporte la chaîne publique turque TRT, il a crié haut et fort que “les Français ont massacré cinq millions de musulmans en Algérie. Mais le monde s’est tu”. Erdogan a parlé de l’Algérie pour illustrer les souffrances tragiques des palestiniens.

“La question de la Palestine et de Jérusalem n’est pas seulement la cause d’une nation, d’une région ou d’une ville. Les Palestiniens qui ont subi l’oppression, les massacres et les injustices sont devenus un symbole pour tous les peuples opprimés du monde”, a-t-il dénoncé dans son discours.

 

Le Président de la Turquie a appelé, enfin, à une véritable révision des lois régissant le fonctionnement de l’ONU. Il a estimé dans ce sens que l’ONU ne pouvait relever les grands défis mondiaux dans sa forme actuelle : “Un système qui laisse au profit, voire même à la volonté de cinq pays, la sécurité de tous les pays du monde, ne peut être durable. Il faut dorénavant que l’ONU soit réformé”, a-t-il dit en dernier lieu.

 

Source : Algerie-part

Algerie-part