in

Escale de Tebboune à Paris : vérités et affabulations

Escale de Tebboune à Paris : vérités et affabulations

Certains journaux, en l’absence d’éléments d’information vérifiés et crédibles se spécialisent dans les supputations en avançant des faits “très loin de la réalité”, nous confient des sources, au sujet précisément de la rencontre entre le Premier ministre Abdelmadjid Tebboune et son homologue français Edouard Philippe.

En effet, on a pu lire dans un journal que le président avait préalablement donné son accord, que la rencontre était préparée de longue date, que Said Bouteflika était contre la nomination de Tebboune au poste de Premier ministre et tutti quanti.

Dans un autre journal, il est affirmé que l’instruction n’est pas du président mais de son directeur de cabinet, comme si  le Premier ministre était assujéti au directeur de cabinet et que ce dernier pouvait donner des directives au Premier ministre sans en référer au président. 

“Que des affabulations qui n’ont aucun lien avec la réalité” affirment nos sources qui s’interrogent sur les “véritables motivations” de ces journaux à avancer des “thèses aussi farfelues” !

Abdelmadjid Tebboune a pris l’avion pour le sud de la France, pour passer quelques jours de vacances et la destination Paris n’était pas à l’ordre du jour. Or le premier ministre n’a fait qu’une escale à Nice, dans quel but, alors que in fine sa destination était Paris avec à la clé un séjour à l’hôtel “Meurice”, un 5 étoiles de luxe, pour un séjour payé par lui-même ou par une partie tierce” ajoutent nos sources.

Concernant l’absence de réaction du président au sujet de cette rencontre “non autorisée”, nos sources confient que c’est avant tout une affaire interne qui n’a pas besoin de tapage public, ensuite eu égard aux bonnes relations avec la partie française, il est “inconvenant” de désavouer publiquement cette rencontre.

Source : Algerie7

Algerie1

Partagez l'article :