Espionnage marocain : qui sont ces dirigeants algériens qui ont été surveillés

Algérie – L’affaire Pegasus, du nom de ce logiciel d’espionnage israélien fait actuellement grand bruit dans le monde diplomatique. En effet, un regroupement de journalistes internationaux en collaboration avec divers organismes de défense de droits de l’homme ont montré que des pays ont acheté le logiciel espion pour surveiller diverses personnalités à l’échelle planétaire.

Cette étude fracassante a montré que des pays comme le Maroc et l’Arabie Saoudite étaient les meilleurs clients de l’entreprise israélienne NSO (compagnie qui a créé le logiciel Pegasus). Les conclusions de l’enquête menée par le consortium de journaliste défient l’entendement.

Il ressort que les services de renseignements marocains ont utilisé le logiciel Pegasus pour espionner aussi bien des personnalités politiques, des journalistes, des activistes, des chefs d’entreprise, des diplomates et même des chefs d’État.

Les responsables algériens ont goûté la sauce Pegasus

L’un des numéros de téléphone du président français a, semble-t-il, été piraté de même que ceux d’une dizaine de ces ministres. L’Algérie, grand voisin et rival du royaume chérifien n’a pas été épargné. En effet, il ressort que plusieurs personnalités de premier plan ont été espionnées grâce au logiciel Pegasus.

Ainsi, les différents ministres des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel et Ramtane Lamamra furent la cible du renseignement marocain à révéler le quotidien Lemonde. L’Algérie a connu un tournant politique en 2019 avec l’avènement du Hirak et la chute du président Abdelaziz Bouteflika. Les personnalités politiques de premier plan de cette époque ont été espionnées par le Maroc.

On pense notamment à l’ex-chef de la diplomatie, Sabri Boukadoum ou encore au Premier ministre de l’époque, monsieur Noureddine Bedoui. Noureddine Ayadi, qui fut secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et directeur de cabinet de la présidence de la République n’a pas non plus été épargné. Cette affaire suscite actuellement l’émoi dans différentes sphères diplomatiques et elle ne serait que la pointe visible de l’iceberg.

Lire cet article  Le ministre de l'industrie s'explique sur la hausse du prix du fer de béton

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS