Et maintenant vers une crise du lait ?

Algerie – Le peuple algérien est confronté à de multiples défis aussi bien sur le plan social qu’économique. À cause de l’inflation qui frappe de plein fouet le pays, le pouvoir d’achat des algériens s’est réduit comme neige au soleil. La crise sanitaire du coronavirus a eu de lourdes répercussions sur la vie de nombreux citoyens.

Ce contexte exceptionnel qui ébranle le monde depuis plus d’un an maintenant a fait plonger l’économie algérienne dans une grave récession. Divers secteurs clés de l’économie sont en difficulté et la troisième vague qui déferle actuellement ne va pas arranger les choses.

Une crise qui va n’arranger personne

Cette situation a favorisé la pénurie de nombreuses denrées alimentaires, avec pour conséquence une hausse vertigineuse des prix. Présentement, le pays est confronté à une pénurie de lait qui est pourtant l’un des aliments les plus consommés par les populations.

Dans de nombreuses wilayas, le lait manque cruellement et les consommateurs sont en colère face à cette situation. Par exemple, à l’est du pays la situation est vraiment tendue entre les producteurs de lait et les consommateurs. Vu son rôle crucial dans l’alimentation des algériens, le lait est subventionné par l’État afin que toutes les couches sociales puissent y accéder.

Dans la zone de l’Est, les producteurs jettent la faute sur les distributeurs qui ne jouerait pas franc jeu. Ce qui est sûr, il faut que des mesures idoines soient prises pour ne pas que la situation dégénère. Le pays fait face à de nombreux problèmes et il ne faudrait pas ajouter une crise à la crise.

Lire aussi :  L'Espagne ne compte pas abandonner les harragas mineurs

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL